Défense
Jeanne d'Arc : Un cliché, une histoire (2)

Actualité

Jeanne d'Arc : Un cliché, une histoire (2)

Défense

Parti le 2 décembre de Brest pour son ultime campagne avant désarmement, le navire école de la Marine nationale est en escale à Dakar ce week-end. A l'occasion de la dernière mission du bâtiment, qui écume les mers depuis 1964, nous alimentons la rubrique « Jeanne d'Arc : Un cliché, ne histoire », avec des extraits du Beau-Livre « La Jeanne d'Arc, Porte-hélicoptères R97 ». Cet ouvrage, écrit par Stéphane Dugast et illustré avec les photos de Christophe Géral, vient de sortir. Pour ce second rendez-vous, retour sur un bâtiment conçu en pleine guerre froide, à l'heure de la menace nucléaire.

ERE ATOMIQUE

A l'instar des porte-avions « Foch » et « Clémenceau » ou du croiseur « Colbert », le porte-hélicoptères « Jeanne d'Arc » a été conçu à l'orée des années 1960 pour survivre à une guerre nucléaire. Un système de ventilation en circuit fermé permet de naviguer, de combattre sans personnel à l'extérieur et de traverser ainsi une zone de retombées radioactives. Située à l'arrière du bâtiment, un local était même prévu comme salle de décontamination comme local afin de passer les marins au compteur Geiger. Quant aux déchets radioactifs laissés sur la coque et des superstructures, un arrosage en pluie était censé décontaminer tout le bâtiment. ...

Extrait du Beau-Livre « La Jeanne d'Arc, Porte-hélicoptères R97 »

____________________________________________

LA JEANNE D'ARC, PORTE-HELICOPTERES R97

Photographies de Christophe Géral
Enquête de Stéphane Dugast
Préface de Bernard Giraudeau
Avant-propos de l'Amiral Pierre-François Forissier, chef d'Etat-Major de la Marine.

« Beau-Livre ». 184 pages. Grand format « à l'italienne » - 395x275 mm

(E/P/A - Les éditions du chêne)

Plus d'informations sur le site Internet : lajeannelelivre.fr




Jeanne d'Arc : Un cliché, une histoire