Défense
Jeanne d'Arc : Un cliché, une histoire

Actualité

Jeanne d'Arc : Un cliché, une histoire

Défense

Nouvel épisode de la rubrique « Un cliché, une histoire » racontant un « bateau gris » pas comme les autres grâce à des extraits du Beau-Livre « La Jeanne d'Arc, porte-hélicoptères R97 », écrit par Stéphane Dugast et illustré avec les photos de Christophe Géral. Alors que le bateau-école de la Marine fait escale à l'ombre des gratte-ciels de Manhattan à New York, rendons-nous sur sa plate-forme aviation...

LE TARMAC « JEANNE »

Le pont d'envol, c'est le « théâtre d'opérations » du personnel aéronautique affecté sur le porte-hélicoptères R97. Pour des raisons pratiques et de sécurité, tous les marins y travaillent, munis de casques de protection insonorisés et revêtus de tee-shirts de couleurs. Si aucun grade n'est visible sur leurs vêtements, chaque couleur correspond à une fonction spécifique : marron pour les patrons d'appareil, bleu pour les équipiers du pont d'envol, rouge pour les techniciens carburant, vert avec une bande noire pour les techniciens aéro.... Plate-forme hélicoptères, un seul marin dirige la manoeuvre. Il est habillé en jaune. On le surnomme d'ailleurs le « chien jaune ». Lui seul est en lien par radio, pendant les manoeuvres de décollage et d'atterrissage, avec les pilotes et l'Officier chef de Quart Aviation (OQA) situé deux ponts au-dessus en passerelle « avia ». Sur le tarmac d'un bâtiment militaire, le « chien jaune » est également en charge des mouvements d'aéonefs : roulage, parking, pliage et dépliage. Quant à la plate-forme aviation de la « Jeanne » à proprement dit, elle s'étend sur une surface de 1 300 mètres carrés et dispose de six emplacements dits « spots » (ou parkings), matérialisés au sol par des cercles. A l'origine, cette configuration prévoyait le décollage simultané de deux hélicoptères lourds de type « Super Frelon ». Des problèmes de stockage dans le hangar, situé trois ponts plus bas, obligeront cependant la Marine à faire embarquer des hélicoptères plus légers sur la « Jeanne » dès 1964...

Extrait du Beau-Livre « La Jeanne d'Arc, Porte-hélicoptères R97 »

____________________________________________

LA JEANNE D'ARC, PORTE-HELICOPTERES R97

Photographies de Christophe Géral
Enquête de Stéphane Dugast
Préface de Bernard Giraudeau
Avant-propos de l'Amiral Pierre-François Forissier, chef d'Etat-Major de la Marine.

« Beau-Livre ». 184 pages. Grand format « à l'italienne » - 395x275 mm

E/P/A - Editions du Chêne

Voir le site Internet : lajeannelelivre.fr

Plus d'informations sur :

« REPORTAGES », le blog de Christophe GERAL

« EMBARQUEMENTS », le blog marin de Stéphane DUGAST



Jeanne d'Arc : Un cliché, une histoire