Construction Navale
JFA Yachts travaille sur de nouveaux navires

Actualité

JFA Yachts travaille sur de nouveaux navires

Construction Navale
Nautisme

Le chantier breton JFA Yachts travaille actuellement sur deux projets de nouveaux navires. Le premier, en construction à Concarneau, est un MY 135. Doté d’une coque en acier et de superstructures en aluminium, il mesurera 41 mètres de long pour 8.75 mètres de large et 2.4 mètres de tirant d’eau. Dessiné par Overing Yacht Design, avec un intérieur signé Michael Kirschstein, ce navire, qui sera mis à l’eau cette année, pourra accueillir 12 passagers, servis par 6 membres d’équipage.

Equipé de deux moteurs diesels Caterpillar de 1100 cv, le MY 135 pourra franchir 7000 milles à la vitesse de 10 nœuds.

 

Le MY 135 (© JFA YACHTS)

Le MY 135 (© JFA YACHTS)

 

Comprenant quatre ponts, le yacht se distinguera notamment par sa suite armateur, d’une surface de 80 m² (équivalente à celles des unités de 60 mètres). S’étalant sur toute la largeur du main deck et lumineuse grâce à 12 baies vitrées, elle comprendra une chambre, deux salles de bain en granit avec baignoire, un grand dressing en merisier et un salon-bureau privé.

A l’arrière du main deck, le salon principal et la salle à manger offriront une vue panoramique sur le salon extérieur et la plateforme de baignade.

Les cinq cabines pour les invités (3 doubles et 2 avec lits séparés), ainsi que le carré équipage, seront situés au lower deck. L’upper deck accueillera quant à lui la cabine et le bureau du capitaine, la timonerie, ainsi qu’un espace salon (intérieur/extérieur) et à l’arrière les deux annexes du bateau. Quant au pont le plus élevé, le flybridge, il sera notamment doté d'un bar et d'un bain à remous.

 

Le MY 164 Explorer Vessel (© JFA YACHTS)

Le MY 164 Explorer Vessel (© JFA YACHTS)

 

Un 50 mètres en aluminium et à propulsion diesel-électrique

En dehors de la réalisation du MY 135, l’année 2015 a été marquée, pour JFA Yachts, par la poursuite des travaux de développement d’un nouveau modèle de navire d’expédition. Après avoir réalisé différents bateaux de ce type, comme les Axantha I et II, l’Hortense, le Rose of Jericho ou encore le Bystander, le chantier concarnois propose aujourd’hui le MY 164 Explorer Vessel. Etudié en collaboration avec le bureau d’architecture britannique Bill Dixon Design et pour l’intérieur avec le Français Franck Darnet Design, ce navire en aluminium est conçu pour naviguer dans des zones reculées. Long de 50 mètres pour 10 mètres de large et 2.5 mètres de tirant d’eau, il peut accueillir 8 membres d’équipage et de 10 à 14 invités selon les versions. Sa hauteur est limitée à trois ponts, ce qui lui permet de rester sous la barre des 500 GRT de jauge. Dans sa version classique, le MY 164 dispose au lower deck de quatre cabines invités et des logements équipage. Le main deck accueille la cabine armateur, la salle à manger, le salon principal et la terrasse, alors que l’upper deck dispose d’un second salon. Le tout avec des espaces lumineux et un design intérieur contemporain très élégant.

 

 

Côté propulsion, le MY 164 est capable d’atteindre un peu plus de 16 nœuds et de parcourir 4800 milles à 12 nœuds. JFA Yachts et Bill Dixon ont mené des études pour pouvoir proposer sur ce navire une architecture diesel-électrique. Elle comprend deux générateurs principaux ONAN de 115 kW, un générateur secondaire ONAN de 50 kW, deux moteurs Caterpillar C32 de 1014 cv (745 kW) et deux pods Rolls-Royce (US 105 P9 CRP) de 840 kW chacun. S’y ajoute un propulseur d’étrave OYS de 120 kW. Cette configuration permet plus de souplesse d’emploi en fonction des besoins, la propulsion pouvant, selon la vitesse, fonctionner avec un ou deux moteurs, les moteurs et les générateurs ou seulement ces derniers. La consommation d’énergie est donc optimisée.

 

Le WindQuest du type Long Island 85 (© JFA YACHTS)

Le WindQuest du type Long Island 85 (© JFA YACHTS)

 

Les catamarans

JFA Yachts, qui emploie 30 salariés à Concarneau, auxquels s’ajoutent les sous-traitants, mise également sur la grande plaisance à voile et plus particulièrement sur sa gamme de catamarans sur mesure, un marché sur lequel relativement peu d’acteurs sont présents. Livré à l’été 2014, le Windquest, premier Long Island 85 (26.2 mètres de long pour 11.9 mètres de large) est à ce titre une réussite et un véritable ambassadeur. Construit en aluminium et composite, le navire, dont le propriétaire ne cache pas son enthousiasme, a déjà parcouru plus de 12.000 milles et visité une douzaine de pays.

JFA Yachts, qui propose une version légèrement plus grande entièrement en composite, le Long Island 100 (30x14 mètres), a noué l’an dernier une alliance commerciale avec Privilège Marine dans le domaine des catamarans. Les deux chantiers, positionnés sur des produits différents (moins de 75 pieds pour Privilège Marine et au-delà pour JFA), peuvent ainsi élargir leur gamme auprès de la clientèle et profiter de leurs réseaux commerciaux respectifs. 

 

Le Long Island 100  (© JFA YACHTS)

Le Long Island 100  (© JFA YACHTS)

 

JFA Yachts Yachts & grande plaisance