Energies Marines
Jifmar fait l’acquisition de la société cherbourgeoise VDC Offshore
ABONNÉS

Actualité

Jifmar fait l’acquisition de la société cherbourgeoise VDC Offshore

Energies Marines

Jifmar Offshore Services a annoncé hier l’acquisition de VDC Offshore, société basée à Cherbourg et spécialisée dans l'armement de moyens nautiques légers dédiés à l'offshore. « Cela va permettre à nos deux entreprises, complémentaires en termes de moyens et de géographie, de couvrir un marché plus large et d'être en capacité dès 2019 à répondre aux besoins en matière d’énergies marines renouvelables. L'objectif majeur de cette acquisition est d'être présent et visible sur le marché français des EMR dès 2017 et d'être prêt lorsque le marché sera réellement lancé dans deux ans », explique Foad Zahedi, directeur de Jifmar.

Une base pour rayonner dans le nord

Grâce à cette acquisition, conclue le 19 mars, l’entreprise marseillaise, présente en Méditerranée et sur la façade atlantique, dispose désormais d’une base solide lui permettant de mieux rayonner sur la Manche et la mer du Nord. Avec évidemment, en ligne de mire, les premiers parcs éoliens français installés dans cette zone. En dehors de cet atout géographique, Jifmar, qui s’est plutôt développé ces dernières années dans l’offshore pétrolier, avec des navires assez gros, enrichit donc sa flotte de bateaux multifonctions avec des moyens nautiques complémentaires. « Par la force des choses, nous avions un peu délaissé les travaux portuaires et, avec VDC, nous revenons en fait à nos premiers amours ».

« Proposer une offre complète de services »

VDC Offshore, aussi connu sous le nom de Vedettes du Cotentin, dispose en effet du remorqueur Mammut, du catamaran d’assistance Lynx, d’un bateau de travail ou encore de trois vedettes permettant de transporter du personnel et le transférer vers des installations en mer. « Nous avons maintenant la possibilité de proposer une offre complète de services et nous pouvons nous positionner fortement sur le marché émergent des EMR, où l’on voit les donneurs d’ordre grossir, ce qui nous conduit à nous renforcer également afin de mieux les accompagner et grandir ensemble au sein d’une filière française en pleine création ».

 

Transfert de personnel (© VDC OFFSHORE)

Transfert de personnel (© VDC OFFSHORE)

Eolien : des moyens différents pour chaque phase

Employant désormais plus de 120 personnes et réalisant un chiffre d’affaires de 20 millions d’euros, Jifmar a déjà travaillé dans le cadre de projets de parcs éoliens offshore, y compris en Manche. Ses navires ont, par exemple, effectué des missions de survey ou des interventions UXO (UneXploded Ordnance), destinées à identifier et traiter les engins explosifs historiques présents au fond de la mer.

Pour les futures phases de construction, l’entreprise pourra se positionner en appui des grands groupes chargés avec leurs moyens lourds d’édifier les parcs éoliens. Puis viendra la phase d’exploitation, où les opérateurs des champs auront aussi besoin de moyens nautiques, en particulier pour la maintenance des machines. Selon Foad Zahedi : « Chaque phase dans ces projets a son rythme spécifique et nécessite des moyens différents. Avec VDC Offshore, nous pouvons nous positionner dès aujourd’hui sur une large gamme de services ».  

 

Jifmar Offshore Services