Offshore
ABONNÉS

Actualité

Jifmar Offshore Services fait construire un nouveau navire

La flotte de la compagnie marseillaise Jifmar Offshore Services va s’enrichir d’une nouvelle unité. Mis à l’eau en avril au chantier néerlandais Neptune Shipyard BV, le Jif Marlin entrera en service cet été. Ce puissant navire multifonctions, conçu pour les travaux portuaires et offshore, mesure 27 mètres de long pour 12 mètres de large, son tirant d’eau maximal étant inférieur à 3.4 mètres. Disposant d’un pont de travail de 138 m², pouvant accueillir 95 tonnes de charge, le Jif Marlin est équipé de deux grues hydrauliques, une de 11 tonnes à 18.5 mètres et l’autre de 10 tonnes à 12 mètres. Sa capacité de relevage d’ancre est de 100 tonnes et, pour les remorquages, le navire affiche une traction au point fixe de 35 tonnes.

La propulsion est assurée par deux moteurs diesels principaux Caterpillar C32 d’une puissance de 1940 kW chacun, entrainant deux lignes d’arbres. S’y ajoutent trois groupes Caterpillar C9 et un C4.4, qui alimentent notamment deux propulseurs transversaux (un avant et un arrière) de 280 kW. Doté d’un système de positionnement dynamique (DP1), le Jif Marlin peut atteindre la vitesse de 9 nœuds. Il est conçu pour pouvoir accueillir jusqu’à 16 personnes, des couchages ayant été intégrés pour les clients en plus de ceux réservés à l’équipage.

Recours à des fournisseurs français 

On notera que, si le Jif Marlin est comme les précédentes unités neuves de la compagnie réalisé aux Pays-Bas par Neptune, Jifmar a imposé pour ce projet, et semble vouloir reconduire et développer cette initiative à l’avenir, un certain nombre de fournisseurs français. Sirhena, filiale de Naval Group (ex-DCNS) s’est par exemple vue confier le positionnement dynamique et Thalos la communication par satellite, alors qu’H&T a été retenu comme architecte pour la francisation.

 

 

Remplacer le Jif Worker travaillant depuis 2013 au Congo

Le Jif Marlin est en effet immatriculé au RIF, avec Marseille pour port d’attache. Ce nouveau navire remplacera le Jif Worker, unité de 24 mètres construite en 2011 dans le cadre des développements de Jifmar en Algérie et qui travaille depuis 2013 au Congo.

Plus grand, plus puissant et équipé d’un positionnement dynamique, le Jif Marlin permet à son armateur de compléter sa flotte avec un moyen intermédiaire entre le Jif Worker et ses deux derniers navires, le JIF Challenger et Roxane Z (sisterships, 34 mètres, DP2), livrés en 2015. « Avec le JIF Marlin, nous continuons à mettre en avant et faire progresser la technologie, l’innovation et la polyvalence sur ce genre de navires. Il nous permet également de compléter la gamme de nos navires. Entre le Jif Worker et le Roxane Z, il y a en effet tout un monde où nous n'avions jusqu’ici pas grand-chose à proposer », explique Foad Zahedi, directeur de Jifmar Offshore Services.

 

Le Jif Challenger (© MER ET MARINE)

Jifmar Offshore Services