Défense
JSF : Lockheed Martin met les bouchées doubles

Actualité

JSF : Lockheed Martin met les bouchées doubles

Défense

Après des débuts difficiles et une accumulation des retards, le programme Joint Strike Fighter monte en cadence. Lockheed-Martin, à la tête de ce programme, est passé à la vitesse supérieure en matière d'essais. Sur le premier trimestre 2011, 199 essais en vol ont été réalisés, soit 57 de plus que ce qui était initialement prévu. A elle-seule, la version à décollage court et appontage vertical du JSF, le F-35 B, a réalisé 101 vols (contre 62 prévus au premier trimestre), soit six fois plus que sur l'ensemble de l'année 2010. Parmi ces essais, 61 ont concerné des décollages verticaux, le prototype BF-1 réalisant son premier touch and go en mode vertical durant la période.
La montée en puissance de la variante catapultée, le F-35 C, destinée au porte-avions de l'US Navy et de la Royal Navy, est en revanche plus lente. Dans cette configuration, seuls 16 vols ont été menés entre janvier et mars, sur les 18 programmés. Les équipes chargées des essais du F-35 C viennent, notamment, de réaliser les premiers tests de catapulte à terre, sur la base de Patuxent River. Les premiers catapultages en mer demeurent prévus en 2013.
Lockheed-martin annonce enfin que les deux premiers appareils de série (AF-6 et AF-7), des F-35 A destinés à l'US Air Force, ont décollé pour la première fois et ont réalisé sur le premier trimestre un total de 7 vols. L'avionneur américain rappelle, enfin, que les différentes versions de l'appareil ont réalisé, entre décembre 2006 et le 31 mars 2011, quelques 753 vols.

F-35 B (© : LOCKHEED MARTIN)
F-35 B (© : LOCKHEED MARTIN)

US Navy / USCG