Défense
Karachi : Deux sénateurs demandent la création d'une mission d'information

Actualité

Karachi : Deux sénateurs demandent la création d'une mission d'information

Défense

Les sénateurs socialistes Didier Boulaud et Jean-Pierre Godefroy ont officiellement demandé la création d'une mission d'information chargée d'étudier les conditions dans lesquelles a été conclu et exécuté le contrat des sous-marins pakistanais. Ce programme signé le 21 septembre 1994 et portant sur la réalisation de trois Agosta 90B, a été endeuillé par l'attentat de Karachi. En mai 2002, un attentat à la voiture piégée faisait 14 morts, dont 11 salariés de l'ex-Direction des Constructions Navales (devenue DCNS) qui travaillaient au Pakistan dans le cadre de ce programme. Didier Boulaud et Jean-Pierre Godefroy estiment que les informations récentes parues dans la presse nationale et internationale jettent « une lumière crue et inquiétante sur la mort à Karachi des salariés de la DCN. L'hypothèse d'un lien entre l'attentat de Karachi et le versement de commissions qui auraient bénéficié à des civils et militaires pakistanais et auraient pu faire l'objet de rétro-commissions bénéficiant à des acteurs politiques français a déjà été évoquée ». Les sénateurs, qui rappellent que le contrat avait été sévèrement jugé par la Cour des comptes, souhaitent en conséquence que « la Commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées, se saisisse du sujet et exerce sa mission de contrôle ». Dans un courrier adressé au président de la commission, ils demandent que cette mission d'information « devra notamment auditionner toutes les personnes ayant pris part à la conclusion et à l'exécution de ce contrat ».