Divers
Katrina: Paris n'enverra pas de navires antillais aux Etats-Unis

Actualité

Katrina: Paris n'enverra pas de navires antillais aux Etats-Unis

Divers

Washington a décliné l'offre de la France d'envoyer des navires prêter main forte aux secouristes, le long des côtes sinistrées par l'ourangan. C'est ce que nous avons appris ce matin auprès de la Marine nationale. Après le passage de Katrina, la France avait présenté à Washington une liste de moyens qu’elle pouvait rapidement déployer dans le Golfe du Mexique. Il s’agissait tout d’abord d’éléments basés dans les Antilles. La marine avait proposé de dépêcher la frégate de surveillance Ventôse (avec un hélicoptère Panther) et le bâtiment de transport léger (Batral) Francis Garnier, conçu pour plager des véhicules et du matériel ( Il aurait pu transporter des tentes, des lits, des générateurs et des usines portables de traitement de l’eau). L’armée française positionnée aux Antilles dispose égaement d'une unité spécialisée dans les catastrophes naturelles (20 soldats et 900 kg de matériel et de moyens médicaux) ainsi que d'avions CASA susceptibles de transporter 4 tonnes de matériel. Ces appareils ont décollé ce soir chargés de tentes, de vivres et d'une unité d'évaluation.
Si les moyens lourds restent en France, un détachement de la sécurité civile comprenant 35 hommes s’est également envolé hier pour les Etats-Unis, afin de porter assistance aux populations sinistrées.

Aide internationale

Face à l’ampleur du désastre, les Etats-Unis se sont dits prêts, la semaine dernière, à accepter l’aide extérieure. D’un partout dans le monde, les propositions se sont succédées. Le Koweït a offert 500 millions de dollars, le Qatar a promis 100 millions alors que le Japon va débloquer 500.000 dollars d’aide d’urgence. La Corée du Sud, outre une enveloppe de 30 millions de dollars, va dépêcher des troupes et des véhicules pour assister les sauveteurs et l’armée américaine. Pour pallier à la pénurie de pétrole, le Canada, de son côté, s’est engager a augmenter son approvisionnement quotidien de 91.000 barils par jour. Dans le domaine énergétique toujours, le groupe Total a annoncé qu'il enverrait ce mois-ci 10 tankers (400.000 tonnes d'essence) vers les Etats-Unis, contre 8 habituellement. , pour pallier la pénurie de pétrole après le passage de l'ouragan Katrina.
Enfin, le CICR a ouvert son site internet aux personnes qui ont perd contact avec leurs proches après le passage de l’ouragan : icrc.org