Défense
Kership fait évoluer sa gamme d’OPV
ABONNÉS

Actualité

Kership fait évoluer sa gamme d’OPV

Défense

Depuis 2013, Piriou et Naval Group conçoivent et commercialisent au sein d’une société commune, Kership, une gamme de vedettes et patrouilleurs destinés aux opérations militaires comme à l’action de l’Etat en mer. Parmi eux, des OPV de 41 à 90 mètres. Ces patrouilleurs hauturiers sont tous équipés d’une passerelle avec vision à 360° et du système de lutte Polaris, développé par Naval Group. Il permet de gérer l’armement et les senseurs pour présenter une situation tactique complète aux opérateurs, accroître la réactivité face aux menaces notamment asymétriques et permettre une intégration dans une force multinationale.

En 2020, Kership a encore enrichi sa gamme et propose maintenant des modèles de 45, 52, 58, 65, 70, 75 et 80  mètres, auxquels s’ajoute le CG 41 plus spécifiquement dédié aux garde-côtes et que nous vous présentions lundi. Il faut également y inclure un modèle de 90 mètres basé sur l’OPV 87 de Naval Group, qui a été vendu à l’Argentine : cession fin 2019 de L’Adroit précédemment mis à disposition de la marine française et construction de trois sisterships neufs, livrables en 2021 et 2022, par les chantiers Piriou (Concarneau)  et Kership (Lanester).  

La nouvelle gamme d’OPV de Kership repose sur des bâtiments à coque acier et superstructures en aluminium, conçus comme des plateformes robustes, endurantes, économiques, facile à exploiter et entretenir. Ils adoptent le C-SHARP (Combined-Speeds Hull with All-Round Performances), un design innovant et breveté, offrant les meilleures performances à grande comme faible vitesses. Selon Kership, par rapport aux carènes optimisées uniquement pour les hautes vitesses, le gain en autonomie est de 10% à 30% pour les allures de patrouille et de transit. La stabilité est également accrue, facilitant la mise en œuvre de RHIB.

Présentés comme très polyvalents,  ces OPV disposent de zones modulaires permettant des reconfigurations selon les missions. En fonction des besoins exprimés par les marines, et répondre à l’accroissement des menaces en mer, les patrouilleurs de Kership peuvent être dotés de puissants moyens de surveillance, de guerre électronique et d’un armement conséquent (artillerie lourde et télé-opérée, missiles antinavire, systèmes surface-air).

 

L'OPV 80 (© KERSHIP)

L'OPV 80

Chantier Piriou | Toute l'actualité du groupe naval breton Naval Group | Actualité industrie navale de défense Euronaval 2020 - Euronaval-Online