Disp POPIN non abonne!
Croisières et Voyages
ABONNÉS

Actualité

Kleven va mettre à l’eau le nouveau navire d'Hurtigruten

Croisières et Voyages
Construction Navale

Grand moment pour la compagnie norvégienne Hurigruten, qui va assister dans les jours à venir à la mise à l’eau de son premier navire neuf depuis le Fram en 2007. Le Roald Amundsen, premier d’une série de deux à quatre unités conçues notamment pour les croisières d’expédition, est en achèvement au chantier Kleven. La coque a été assemblée et est armée en Norvège mais seulement réalisée partiellement en local. La plupart des blocs métalliques ont en effet été sous-traités au chantier polonais Montex, qui les a livrés par barges cet hiver. Le navire devrait être mis à flot ce week-end.

 

Certains des blocs du Roald Amundsen réalisés en 2017 en Pologne (© MONTEX SHIPYARD)

Certains des blocs du Roald Amundsen réalisés en 2017 en Pologne (© MONTEX SHIPYARD)

 

Accusant quatre mois de retard par rapport au planning évoqué au moment de l’annonce de ce projet, en avril 2016, et trois mois par rapport au calendrier fixé lors de la signature de la commande, en juillet de la même année, le Roald Amundsen doit entrer en service en octobre prochain. Il sera directement exploité sur des croisières en Antarctique pour sa saison inaugurale. Son sistership, le futur Fridtjof Nansen, doit quant à lui être livré - comme prévu lors de la commande - en juillet 2019 et naviguera pour ses débuts vers la côte norvégienne et le Spitzberg.

Longs de 140 mètres pour une largeur de 23.6 mètres et une jauge de 21.000 GT, ces deux nouveaux navires, conçus pour évoluer en zones polaires, compteront 265 cabines, toutes extérieures et en majorité dotées d’un balcon. Il y aura également à bord trois restaurants, d’un vaste espace d’activités et de rencontre, d’un centre de bien-être ou encore d’un pont piscine avec un bassin et deux bains à remous, ainsi que de nombreux lieux d’observation intérieurs et extérieurs. Disposant d’une coque renforcée pour naviguer dans les glaces, les Roald Amundsen et Fridtjof Nansen seront équipés d’une propulsion hybride avec un parc de batteries.

 

Kleven Maritime Hurtigruten