Divers
La barge Gilbert Marius Savon termine ses travaux sur la digue du Mourillon

Actualité

La barge Gilbert Marius Savon termine ses travaux sur la digue du Mourillon

Divers

La barge Gilbert Marius Savon a regagné Marseille vendredi, à la remorque de l'Essor, une coque de Société de Remorquage Méditerranéenne (SRM). Transportant une grue, la barge, longue de 37 mètres pour une largeur de 16 mètres, était arrivée à Toulon au mois d'avril, avec pour mission de remplacer certains blocs de pierre de la digue du Mourillon, endommagée par une tempête au mois de décembre. Assistée durant toute la durée des opérations par l'Essor, la Gilbert Marius Savon était stationnée à La Seyne, où elle chargeait de nouveaux blocs acheminés depuis la carrière de Brignole par des semi-remorques. Ces blocs, d'un poids unitaire de 2 à 8 tonnes, ont ensuite été mis en place sur la digue par la grue de la barge. En tout, quelques 2000 tonnes de pierre ont ainsi été positionnés. Les travaux, réalisés pour le compte de la mairie de Toulon par la société marseillaise EMCC, ont coûté 520.000 euros et ont été terminés dans les temps, permettant de remettre en état la digue avant la saison estivale.
Remorqueur de 800 CV, l'Essor, de la SRM, a été choisi en raison de son faible tirant d'eau, qui lui permet également de travailler dans les fleuves et rivières. A noter que pour des raisons de protection de l'environnement, la barge n'a pas pu mouiller ses ancres pour se stabiliser, en dehors des zones où le fond était uniquement constitué de sable. Elle a, dans les zones protégées, utilisé un ou deux de ses pieux.

 (© C. LECHEVALLIER)
(© C. LECHEVALLIER)

 (© C. LECHEVALLIER)
(© C. LECHEVALLIER)

 (© C. LECHEVALLIER)
(© C. LECHEVALLIER)

 (© C. LECHEVALLIER)
(© C. LECHEVALLIER)

 (© C. LECHEVALLIER)
(© C. LECHEVALLIER)

 (© C. LECHEVALLIER)
(© C. LECHEVALLIER)

 (© C. LECHEVALLIER)
(© C. LECHEVALLIER)