Vie Portuaire
La barge Zourite pose les piles de la nouvelle route du littoral réunionnais

Focus

La barge Zourite pose les piles de la nouvelle route du littoral réunionnais

Vie Portuaire

Depuis quelques semaines, la nouvelle barge Zourite est à pied d’œuvre sur le chantier de construction de la nouvelle route littorale de La Réunion. Ce projet vise au désengorgement de Saint-Denis par la création d’une portion de voie rapide, comportant notamment un viaduc sur la mer long de 5.4 kilomètres. Lancé par la région Réunion en 2014, le chantier est mené par un consortium regroupant Vinci Construction Grands Projets, Dodin Campenon Bernard, Bouygues Travaux Publics et Demathieu Bard Construction.  La partie nautique des travaux est notamment assurée par SDI et Sodranord.

 

(

(© CAMPENON BERNARD)

 

La barge auto-propulsée, construite dans les chantiers polonais Crist, a été baptisée en mai dernier. Longue de 107 mètres et large de 44 mètres, Zourite est pavillonnée en France et armée par la Compagnie Maritime du Littoral. Elle est équipée de huit jambes de capacité unitaire d’élévation de 4000 tonnes, d’un pont roulant de 4800 tonnes à 33 mètres de hauteur, d’une propulsion et d’un positionnement dynamique, de lignes d’ancrage et d’une centrale à béton. Ses jambes mesurent 55 mètres de long pour trois mètres de diamètre et une masse de 240 tonnes. Elle peut travailler jusqu’à une profondeur de 17 mètres. Les embases des futures piles pèsent 4800 tonnes pour 23 mètres de diamètre ; les têtes de piles présentent, quant à elles, une masse de 2300 tonnes et les méga voussoirs (pièces du tablier) 2400 tonnes.

 

Les embases des piles (DROITS RESERVES)

Les embases des piles (DROITS RESERVES)

 

(DROITS RESERVES)

(DROITS RESERVES)

Les opérations, qui se déroulent en deux temps : pose de l’embase puis acheminement et mise en œuvre des têtes de pile et voussoirs, ont commencé fin août à la Grande Chaloupe. Les 150 éléments préfabriqués des 48 piles vont être posés à raison d’un appui tous les 15 jours jusqu’à l’été 2018.

Port Réunion