Divers
La Belgique négocie l'achat de trois frégates britanniques

Actualité

La Belgique négocie l'achat de trois frégates britanniques

Divers

La marine royale belge pourrait acquérir d'ici octobre trois frégates du type 23. La Royal Navy avait décidé de s'en séparer en début d'année, après une réduction de son format d'escorte (destroyers et de frégates) à 25 unités. Elles viendraient remplacer les trois dernières "Wielingen", en service dans la marine belge depuis 1978. Faute de financements, Bruxelles avait renoncé fin 2004 à acquérir des FREEM franco-italiennes pour s'orienter vers le marché d'occasion. Après l'échec des négociations concernant les frégates néherlandaises "Karel Doorman", la piste anglaise semble la plus probable.
Entrées en service au début des années 90, les "Norfolk" sont des bâtiments de 4500 tonnes à pleine charge. Spécialisés dans la lutte anti-sous-marine, elles sont armées d'un hélicoptère, de tubes lance torpilles, de missiles antinavires Harpoon et d'un système surface/air Sea Wolf.

Frégates type 23 Marine belge