Défense
La Boudeuse : « Terminés pont et machine »

Actualité

La Boudeuse : « Terminés pont et machine »

Défense

Après 23 ans de service, le patrouilleur La Boudeuse a gagné Brest le 31 août pour y être désarmé. Après La Fougueuse et L'Audacieuse, c'est le troisième P400 de la marine française à être désarmé. Basé durant toute sa carrière en océan Indien, La Boudeuse avait fait ses adieux à Port des Galets (La Réunion) le 19 juillet. Après avoir réalisé des escales aux Seychelles, à Djibouti et à Alexandrie, le patrouilleur a réalisé une ultime visite de représentation à La Rochelle. On notera que La Boudeuse, durant son transit vers la mer Rouge, a apporté son soutien aux navires européens déployés dans le cadre de l'opération anti-piraterie Atalante.
Pour mémoire, La Boudeuse a été construite par les CMN de Cherbourg. Lancé en mai 1984, le navire est entré en service en janvier 1987. Long de 54.8 mètres pour un déplacement de 480 tonnes en charge, les P400 disposent d'un canon de 40mm, un affût de 20mm et deux mitrailleuses de 12.7mm. Armés par 30 marins, ils peuvent atteindre 23 noeuds et parcourir 4200 nautiques à 15 noeuds. L'ensemble des 10 patrouilleurs français de ce type devrait être désarmé d'ici 2013. Certains pourraient être vendus à des marines étrangères.

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française