Défense
La Bulgarie suspend son projet de commander des corvettes Gowind

Actualité

La Bulgarie suspend son projet de commander des corvettes Gowind

Défense

Le gouvernement bulgare a fait officiellement connaitre à la France sa décision de renoncer, pour le moment, à la construction de corvettes du type Gowind. Suite à une visite de Nicolas Sarkozy en Bulgarie, un accord avait été conclu en 2007 pour la réalisation de deux de ces bâtiments, conçus par DCNS. Ces navires d'environ 2000 tonnes étaient du type Gowind Combat. La marine bulgare n'a, semble-t-il, pas été en mesure de rassembler les ressources budgétaires nécessaires au financement du projet. Une coopération industrielle autour du programme des frégates multi-missions (FREMM), dont le nombre et la cadence ont été réduits en France, n'était en outre plus d'actualité. Initialement, compte tenu du rythme de production des FREMM, DCNS avait, en effet, envisagé de confier aux chantiers Bulyards la réalisation de tronçons de frégates.
A défaut de commander de nouveaux bateaux, la Bulgarie devrait se contenter de moderniser les trois frégates du type E71 (ex-Wielingen, ex-Westdiep et ex-Wandelaar), achetées auprès de la Belgique. Mis en service en 1978, ces bâtiments de 106 mètres et 2400 tonnes en charge ont déjà été remis à niveau entre 2004 et 2006 (dont une remotorisation). Un nouveau programme de rénovation est toutefois envisagé et, en compensation de l'abandon du projet Gowind, il pourrait être confié à DCNS. Le groupe naval connait d'ailleurs bien les anciens navires de la marine belge, dont il a assuré à Brest la maintenance dans les années 80 et 90.

Naval Group | Actualité industrie navale de défense