Défense
La Bundesmarine prend en compte ses deux premiers sous-marins du type 212

Actualité

La Bundesmarine prend en compte ses deux premiers sous-marins du type 212

Défense

La marine allemande a reçu ses deux premières unités de type 212 A. Ces navires de 1830 tonnes en plongée remplacent deux des onze submersibles de type 206 A, admis au service actif entre 1973 et 1975. Deux nouveaux sous-marins sont en constructions aux chantiers Howaldswerke de Kiel et Thyssen d’Emden. Présentés par le ministère de la Défense allemand comme « une étape marquante dans la transformation des forces armées », les U 31 et U 32 sont les premiers sous-marins allemands doté d’un système auxiliaire de propulsion en circuit fermé destiné à améliorer l’autonomie. Développé par Siemens, le PERMASYN compte huit piles à combustibles permettant de transformer oxygène et hydrogène en électricité. La puissance produite, de l’ordre de 300 kW, permet au navire de franchir en plongée 3000 nautiques à 4 nœuds. Le système PERMASYN n’entraîne aucune émission polluante et assure une discrétion acoustique de haut niveau. Le système principal, composé d’un moteur diesel MTU, développe quant à lui 1040 kW et permet au type 212 A de filer 20 nœuds en plongée et 12 en surface. D’une longueur de 56 mètres, ces navires sont armés par 27 hommes et emportent 12 torpilles et missiles antinavires Polyphem. L’admission au service actif des unités en construction, les U 33 et U 34, est prévue l’année prochaine. Deux unités du même type ont été commandées par la marine italienne.