Histoire Navale
La Calypso se dévoile pour la première fois depuis 2007

Actualité

La Calypso se dévoile pour la première fois depuis 2007

Histoire Navale

À Concarneau, hier matin, la sortie de la mythique Calypso du Commandant Jacques-Yves Cousteau n'a pas traîné. En moins d'une heure, le bateau, porté par une double traine de 80 roues, a fait une balade d'une centaine de mètres afin de rejoindre les quais. Une manoeuvre délicate, en présence de nombreux curieux et, surtout, de Francine Cousteau, seconde épouse du commandant et présidente d'« Équipe Cousteau ». Cette dernière ne cachait pas son plaisir de « revoir La Calypso » et surtout, de savoir que l'emblématique navire du Monde du Silence allait être restauré afin de renaviguer « comme le voulait le Commandant ».

 

 

Avant la fin mars, la Calypso sera embarquée sur un cargo et mettra le cap sur un port méditerranéen, en vue d'une restauration qui durera « environ deux ans ». Le port de Gênes, avancé en janvier, n'est pas confirmé. Nos confrères italiens, qui ont d'ailleurs fait la tournée des chantiers du port italiens et de Ligure, indiquent d'ailleurs qu'aucun ne s'attend pour l'heure à recevoir le bateau. Les réflexions et discussions semblent donc se poursuivre afin de déterminer la destination finale de la Calypso, qui est apparue hier au grand jour pour la première fois depuis sa mise au sec fin 2007. Après l'interruption des travaux de restauration chez Piriou, la coque est restée nue et un très gros chantier devra être réalisé pour permettre au navire de reprendre la mer. 

« Une première étape a été franchie », se réjouit Francine Cousteau qui rappelle que le contentieux avec Piriou est désormais réglé. Et, même s'il n'a pas souhaité faire de commentaire hier, le chantier concarnois ne doit pas être mécontent de récupérer ce grand hangar dans lequel se trouvait le navire depuis plus de huit ans.

Avec la rédaction du Télégramme