Vie Portuaire

Fil info

La CCI Paris IDF veut miser sur l'axe fluvial de la Seine

Vie Portuaire

Aujourd’hui, plus de 80% des échanges commerciaux mondiaux s’effectuent par voie maritime. Les ports jouent un rôle clé dans la concurrence entre les métropoles internationales pour attirer les entreprises et proposer les services logistiques performants dont elles ont besoin. Ainsi, dans le cadre du débat sur l’organisation des ports de l’Axe Seine, la CCI Paris Ile-de-France souhaite faire entendre la voix des utilisateurs.

« Les ports franciliens génèrent 80 000 emplois directs et indirects sur le territoire. Pour maintenir ces derniers et construire une offre optimisée de transport pour les entreprises franciliennes et françaises, il est indispensable d’assurer de bonnes connexions en transport le long de l’Axe Seine et entre les ports et leur hinterland » souligne Didier Kling, président de la CCI Paris Ile-de-France.


Les enjeux liés au développement des ports de l’Axe Seine se situent à la fois au niveau régional en termes d’impact économique local et à l’échelle nationale en termes d’attractivité du site France. Forte des remontées de terrain et du témoignage des acteurs économiques franciliens, utilisateurs des ports, la CCI Paris Ile-de-France propose trois axes* d’amélioration :


Optimiser la gouvernance des ports de l’Axe Seine aux plans territorial et national


La CCI Paris Ile-de-France recommande de préserver la place de l’Etat dans la gouvernance des ports pour assurer la cohérence du système portuaire à l’échelle nationale. Parallèlement, la place de la Région doit être renforcée pour une meilleure coordination avec les stratégies régionales d’aménagement, de transport et de développement économique dont elle a la charge. Enfin, pour la CCIR, les acteurs économiques doivent être davantage associés aux prises de décision des ports.


Investir pour améliorer la performance des offres de transport ferroviaire et fluviale


Pour la CCI Paris Ile-de-France, la concrétisation des projets de transport structurants et l’amélioration des réseaux et équipements existants est absolument indispensable. Il faut réaliser les travaux prévus sur la ligne ferroviaire Serqueux-Gisors entre Paris et Le Havre, rénover les écluses et poursuivre la modernisation de la flotte fluviale.


Soutenir la compétitivité du transport fluvial


La CCI Paris Ile-de-France préconise également d’accorder une place plus équilibrée aux usages industriels et logistiques des ports et des voies d’eau par rapport à d’autres  (bateaux-logements...).
La CCI Paris Ile-de-France défend l’attractivité de la région-capitale et l’intérêt des entreprises du secteur, via de nombreux rapports, études et conventions de partenariat. Elle mène ainsi, depuis 2011, des travaux en coordination avec la CCI Normandie pour identifier l’ensemble des potentiels économiques du territoire de l’Axe Seine.

 

Communiqué de la CCI Paris Ile-de-France, 14/11/2017