Marine Marchande
La CFDT s’inquiète d’une éventuelle réduction des équipages de Yeu Continent

Actualité

La CFDT s’inquiète d’une éventuelle réduction des équipages de Yeu Continent

Marine Marchande

Dans une lettre au responsable de la Direction départementale des territoires et de la mer de Vendée, le syndicat CFDT Bretagne Océans s’inquiète d’une éventuelle réduction de 25% des équipages des ferries Pont d’Yeu et Pointe du Chatelet. Ces derniers, qui  effectuent la liaison entre Fromentine et l’île d’Yeu, sont armés par la régie départementale Yeu Continent, titulaire de la délégation de service public pour la deserte de l’île. Le rôle d’équipage actuel est de 8 marins pour les deux catamarans rapides. La direction de Yeu Continent, qui évoque des difficultés financières, proposent la réduction du rôle à 6 marins. Une proposition inacceptable pour la CFDT qui évoque des problématiques de sécurité en contestant la capacité de cet équipage réduit pour « combattre un incendie, organiser l’évacuation des 430 passages ou pire encore à gérer simultanément ces deux situations ».

La décision d’effectifs est, pour mémoire, fixée par les Affaires maritimes au moment de l’entrée en exploitation d'un navire. C’est donc cette administration, et elle seule, qui peut la modifier.

Divers marine marchande