Construction Navale

Fil info

La CGT défavorable à une reprise de STX France par Fincantieri

Construction Navale

Le 3 janvier 2017, la décision du Tribunal de Commerce de Séoul de retenir FINCANTIERI, seul repreneur potentiel de STX France, démontre l’intérêt porté par ce dernier pour un carnet de commandes plein jusqu’en 2026.

Au-delà de cette annonce, des craintes, des interrogations et des menaces réelles se font jour pour le devenir du chantier nazairien, de l’emploi et du développement industriel. En se positionnant sur l’offre de reprise, le groupe FICANTIERI se paye un concurrent direct sur le marché de la Construction Navale.

Ses réelles motivations sont-elles de renforcer sa place de leader européen ou simplement l’élimination d’un concurrent direct ?

Cette concurrence sur certains types de navires civils s’applique aussi à DCNS dans la gamme des navires militaires de surface.

STX France est en excellente santé financière, son ambition nationale ne devrait pas être vouée à un nouveau passage sous

Chantiers de l'Atlantique | Toute l'actualité des chantiers de Saint-Nazaire