Marine Marchande
La chasse aux pollutions volontaires

Actualité

La chasse aux pollutions volontaires

Marine Marchande

Au-delà des marées noires très médiatisées, les avions POLMAR de la Douane ou ceux de surveillance maritime de la Marine nationale ont parmi la détection des cas de pollutions maritimes volontaires. Ainsi les trainées d'hydrocarbures repérées dans le sillage des bateaux sont immédiatement photographiées et transmises au procureur de la République qui peut décider de dérouter le suspect.
Le Grenelle de la mer a donné en 2010 sa définition de la pollution du milieu marin (*) qui résulte de tous les produits rejetés dans les mers et les océans en conséquence de l'activité humaine. La pollution arrive dans le milieu marin par le vecteur des voies fluviales, des vents, de l'air en basse altitude ou est directement rejetée à la mer. Quelque soit l'administration, on parle indifféremment de pollution marine ou de pollution maritime. La seule distinction porte sur les pollutions accidentelles et les pollutions volontair

Pollution en mer et accidents