Défense
La Chine à l'heure des porte-avions

Actualité

La Chine à l'heure des porte-avions

Défense

Alors que la construction d'autres bâtiments du même type aurait été lancée, le premier porte-avions chinois a appareillé le 10 août de l'arsenal de Dalian pour une première série d'essais en mer. Au cours de cette campagne de quelques jours, marins et ingénieurs ont notamment testé la propulsion, la stabilité et la manoeuvrabilité du navire. Mis sur cale en 1985 aux chantiers de Nikolaev, en Ukraine, et lancé trois ans plus tard, ce porte-avions était un sistership de l'Admiral Kuznetsov (ex-Tbilissi, ex-Leonid Brezhnev), entré en service dans la marine russe en 1991. Mais, suite à l'effondrement de l'URSS, le Varyag (appelé au départ Riga) n'a pas été terminé. Racheté en juin 2000 au chantier ukrainien par l'intermédiaire d'un homme d'affaires chinois, la coque, à environ 70% d'achèvement, a été remorquée en 2002 à Dalian. Officiellement, le bâtiment devait être transformé en casino flottant à Macao, à l'image des ex-porte-aéronefs russes Kiev et Minsk, qui avaient été acquis précédemment et convertis respectivement en hôtel à Tianjin et en parc d'attraction à Shenzen.

 L'ex-Varyag arrivant en Chine en 2002 (© : WWW.NWC.NAVY.MIL)
L'ex-Varyag arrivant en Chine en 2002 (© : WWW.NWC.NAVY.MIL)

 L'ex-Varyag avant sa première sortie (© : CHINESE MILITARY FORUM)
L'ex-Varyag avant sa première sortie (© : CHINESE MILITARY FORUM)

 L'ex-Varyag de retour de ses essais en mer, mi-août (© : MIL.HUANQUI.COM)
L'ex-Varyag de retour de ses essais en mer, mi-août (© : MIL.HUANQUI.COM)

Plus de 6 ans de travaux à Dalian

Mais le Varyag étant de conception assez récente à l'époque, la Chine a, sans véritable surprise pour les experts, décidé de l'achever afin de disposer de son premier porte-avions. Les travaux en ce sens ont véritablement repris en 2005 à Dalian, Pékin ne dévoilant officiellement que cette année son intention d

Marine chinoise