Disp POPIN non abonne!
Nautisme

Actualité

La Ciotat : Qui exploitera la grande forme ?

Nautisme

C’est normalement demain que le Conseil d’administration de la SEMIDEP, société d’économie mixte chargée de la gestion du site de La Ciotat pour le compte du Conseil général des Bouches du Rhône, dont choisir le lauréat de l’appel à projets pour l’exploitation de la grande forme. Il s’agit de développer l’activité locale dans le domaine de la réparation, de la maintenance et de la conversion des grands yachts.

Trois candidats seraient en finale, dont deux Français : Monaco Marine et Compositeworks, déjà implantés sur place. Le troisième serait étranger, le nom de Blohm + Voss étant avancé localement, ce qui ne serait pas étonnant puisque des équipes du constructeur allemand ont visité le site.

La perspective éventuelle de voir un industriel étranger s’installer à La Ciotat suscite des craintes dans le tissu industriel local, qui redoute si tel est le cas que le futur exploitant de la grande forme vienne avec ses propres équipes et contraigne le développement des acteurs déjà présents. Un certain nombre de chantiers allemands et néerlandais ont en outre fait savoir que si l’un de leurs concurrents développait à La Ciotat une activité de réparation navale, ils feraient en sorte que les bateaux qu’ils produisent soient entretenus ailleurs. « La neutralité du site vis-à-vis de tout chantier constructeur de giga-yachts est une force reconnue pour La Ciotat, quelle que soit la marque des yachts accueillis », rappelle Laurent Falaize, président de Riviera Yachting Network. Ce réseau, qui rassemble 90 entreprises de la filière en Provence Alpes Côte d’Azur, souhaite qu’une solution française émerge : « Nous disposons dans un rayon de quelques dizaines de kilomètres de ce qui se fait de mieux au monde en matière de refit et de réparation de yachts. Riviera Yachting Network milite pour faire travailler des entreprises locales et si certains métiers manquent, des entreprises nationales voire internationales. Mais dans une offre globale, notre cluster affirme qu’il faut absolument que la priorité soit donnée à des entreprises régionales… en d’autres termes, pourquoi chercher à faire avec d’autres ce que nos entreprises font excellemment bien ? ». 

Hier, les salariés de Compositeworks ont manifesté devant l'Hôtel de ville de La Ciotat contre la perspective de voir un chantier étranger exploiter la grande forme. 

 

- Voir notre article détaillé sur la grande forme de La Ciotat

 

Yachts & grande plaisance