Science et Environnement
La Comex orpheline de son fondateur

Actualité

La Comex orpheline de son fondateur

Science et Environnement

Alors que la Comex fête ses 50 ans d'existence, son président et fondateur, Henri-Germain Delauze, s'est éteint à Marseille à l'âge de 82 ans. Né en septembre 1929, cet ingénieur des Arts et Métiers et diplômé en géologiede l'université américaine de Berkeley avait découvert la plongée lors de son service militaire à Madagascar. Il se passionne alors pour le monde sous-marin, espace presque totalement méconnu à cette époque, où seuls quelques militaires et scientifiques ont pu étudier les profondeurs avec des engins encore rudimentaires et parfois réputés comme dangereux. Rejoignant l'équipe de Jacques-Yves Cousteau au début des années 50, il participe aux premiers travaux d'archéologie sous-marine. Puis, après avoir piloté à la construction d'un tunnel routier immergé en baie de La Havane, à Cuba, Henri-Germain Delauze crée en novembre 1961 la Compagnie Maritime d'Expertise. Dans le même temps, il travaille, aux côtés de l'ingénieur Pierre Willm, sur les aspects techniques du bathyscaphe Archimède, premier submersible capable d'atteindre le point le plus bas du plancher océanique. Henri Germain Delauze reste d'ailleurs, 50 ans plus tard, le Français le plus « profond » du monde, après avoir atteint 9545 mètres en immersion le 25 juillet 1962, quelques mois après la naissance de la Comex.

Le bathyscaphe Archimède (© : COMEX)
Le bathyscaphe Archimède (© : COMEX)

Défis techniques et recherche scientifique

Basée à Marseille, la jeune société décolle rapidement, les besoins de travaux en