Défense
La commande des nouvelles frégates espagnoles notifiée

Actualité

La commande des nouvelles frégates espagnoles notifiée

Défense

Après de longues discussions et un important retard lié à des problématiques budgétaires, le gouvernement espagnol a finalement notifié à Navantia, le 23 avril, la commande des cinq nouvelles frégates du type F-110. Destinées à l’Armada afin de remplacer les six unités de la classe Santa Maria, version espagnole des FFG 7 américaines mises en service entre 1986 et 1994, les futurs bâtiments doivent entrer en flotte entre 2025 et 2030.

Il s’agit d’une évolution des cinq frégates lance-missiles du type F-100 (classe Alavro de Bazan) livrées entre 2002 et 2012. Les F-110 devraient mesurer 145 mètres de long pour 18 mètres de large et afficher un déplacement de plus de 6000 tonnes en charge. Elles seront équipées d’un système surface-air (16 cellules de lancement vertical), des missiles antinavire, une tourelle de 127mm, deux canons de 30mm, des tubes lance-torpilles et un hangar pouvant accueillir un à deux hélicoptères, y compris des NH90. Comme leurs aînées, les nouvelles frégates espagnoles disposeront d’un mât unique intégrant les senseurs et systèmes de communication, dont un radar plaques. Elle seront équipées d’un sonar de coque et, peut-être, une antenne remorquée (Thales a proposé le Captas 4).

Les nouveaux bâtiments seront réalisés par le chantier Navantia de Ferrol, qui bénéficiera de ce programme à plus de 4 milliards d’euros pour moderniser ses installations et process industriels.

Navantia Marine espagnole