Energies Marines
La construction de l’éolienne flottante Winflo va débuter à Brest

Actualité

La construction de l’éolienne flottante Winflo va débuter à Brest

Energies Marines

La fabrication de Winflo, la première éolienne flottante française, sera lancée dans les prochaines semaines à Brest. DCNS et la société lorientaise Nass&Wind, en collaboration avec le turbinier Vergnet, l’Ifremer et l’ENSTA Bretagne, viennent de finaliser le design de l’engin. Après deux séries de tests au bassin d’essai des carènes de l’Ifremer à Brest, en 2010 et 2011, une ultime campagne est actuellement menée pour étudier le comportement du système d’ancrage.

A l'issue de plusieurs années d’études, le design de l’éolienne a progressivement évolué. Par exemple, la machine ne présente plus que deux pales, au lieu de trois. Une solution contribuant à diminuer le nombre de composants de la machine et à améliorer sa fiabilité. Tout en obtenant des gains au niveau du poids de la structure. Ce choix serait sans conséquence sonore, les éoliennes à deux pales ayant la réputation d’être plus bruyantes que celles à trois pales. « En fait, en termes d’acoustique, la solution retenue, avec deux pales, est meilleure », assure-t-on chez Nass&Wind. Le flotteur a lui aussi changé de forme depuis les premières esquisses. « Le nouveau design répond au souci de rendre l’ensemble plus stable, plus fiable et plus léger ».

 

 

Design initial, en 2010 (© : WINFLO)

Design initial, en 2010 (© : WINFLO)

 

 

Energies Marines Renouvelables Energie éolienne | Toute l'actualité sur l'éolien en mer Naval Group | Actualité industrie navale de défense