Offshore
La construction de l'Island Navigator abandonnée

Actualité

La construction de l'Island Navigator abandonnée

Offshore

Il avait une ligne unique et futuriste : l'Island Navigator ne verra finalement pas le jour. Basé sur le design original UT 777 de Rolls-Royce, ce navire, qui devait devenir le fleuron de la flotte de l'armement Island Offshore, aurait été une des plus grosses unités offshore norvégiennes. D'une longueur de 169 mètres, il devait pouvoir combiner plusieurs sortes de missions, comme des opérations de top-hole drilling, première étape du forage d’un futur puits, mais également des contrats de light well intervention, la stimulation de puits actuellement en très forte progression, notamment en mer du Nord. 

L’Island Navigator était également conçu pour les opérations plus classiques d’inspection, maintenance et réparation offshore, en particulier pour les grandes profondeurs et les hautes latitudes. Equipé en DP3 et classé glace, le navire devait accueillir 90 personnes.

Initialement commandé en 2014 aux chantiers japonais Kawasaki Heavy Industries, sa construction avait été reportée à plusieurs reprises, en raison des difficultés du marché offshore. La première tôle avait finalement été découpée en janvier 2017. Mais, un an plus tard, c'est le chantier qui jette l'éponge en raison de difficultés dans l'ingénierie et de l'augmentation du coût des matériaux. Il a donc trouvé un accord pour abandonner le projet avec Island Offshore, lui même en pleine restructuration financière.

 

Rolls-Royce