Défense
La construction du BDSL algérien avance

Actualité

La construction du BDSL algérien avance

Défense

L’assemblage du futur Bâtiment de Débarquement et de Soutien Logistique (BDSL) de la marine algérienne, dont la découpe de la première tôle est intervenue le 11 janvier 2012 au chantier Fincantieri de Riva Trigoso, près de Gênes, est entré dans sa phase finale. La coque est presque terminée et l’îlot en place, la mise à flot étant prévue dans les prochains mois pour une livraison en 2014. Version agrandie et améliorée des bâtiments amphibie italiens du type San Giorgio, le futur BDSL algérien, qui pourrait être nommé Kallat Beni Abbes, mesurera 143 mètres de long pour 21.5 mètres de large, son déplacement en charge atteignant 9000 tonnes.

Capable d'atteindre la vitesse de 20 noeuds grâce à deux moteurs diesels, avec une autonomie de 6000 milles à vitesse économique, le bâtiment disposera d’un pont d’envol continu, avec deux spots d’appontage pour hélicoptères à l’avant et à l’arrière. La partie du pont au niveau de l’îlot sera dotée d’un ascenseur pouvant accueillir une machine de 30 tonnes et donnant accès à un hangar pouvant abriter 5 hélicoptères lourds.

 

 

Le BDSL algérien à droite de la frégate italienne Carlo Margottini (© : ORIZZONTE SISTEMI NAVALI)

Le BDSL algérien à droite de la frégate italienne Carlo Margottini (© : ORIZZONTE SISTEMI NAVALI)

 

D’importantes capacités amphibies et hospitalières

 

 

Le BDSL disp

Marine algérienne | Actualités des forces navales de l'Algérie