Nautisme
La construction du plus grand trimaran du monde a débuté

Actualité

La construction du plus grand trimaran du monde a débuté

Nautisme

Le team Banque Populaire a annoncé le début de la fabrication des moules du Maxi BP V. Le géant, long de 40 mètres, sera le plus grand trimaran de course jamais conçu. Entre 25 et 30 personnes oeuvrent désormais de concert sur le projet. Fin janvier, le Cabinet d'architectes navals Van Peteghem / Lauriot-Prévost (VPLP), aidés par les cabinets HDS et Gurit pour les calculs de structure, a remis ses plans au chantier CDK (Lorient), maître d'oeuvre de la construction. Celui-ci s'occupe notamment de la fabrication des bras et de l'assemblage final, tandis que le chantier JMV à Cherbourg est en charge de la réalisation de la coque centrale et les flotteurs. « Nous sommes à un moment crucial du projet, explique Pascal Bidégorry, le skipper des trimarans Banque Populaire. Nous avons finalisé les choix définitifs de la plateforme et cela détermine tout l'avenir du Maxi Trimaran Banque Populaire ». Le site cherbourgeois réalisera, jusqu'en avril, la fabrication du moule de la coque centrale et des flotteurs. En septembre, la coque centrale sera livrée chez CDK, puis ce sera le tour, entre novembre prochain et janvier 2007, des deux flotteurs et des bras. Le mât du Maxi BP V sera à Lorient en avril 2007. Suivra ensuite une longue phase d'assemblage, avant la livraison prévue fin juin 2008. Si les grandes décisions stratégiques reviennent naturellement à Pascal Bidégorry, c'est Ronan Lucas qui joue le rôle de chef d'orchestre entre les différents intervenants afin que tout se déroule comme prévu. Des discussions quotidiennes et des réunions hebdomadaires ont lieu entre les architectes, les chantiers et le Bureau d'Etude Banque Populaire, managé par Kevin Escoffier. Les membres de ce bureau d'études définissent le choix des voiles, de l'électronique, du moteur, des systèmes mécaniques et hydrauliques et de l'accastillage du futur maxi trimaran. Parmi leurs leitmotivs, affiner le devis de poids le plus précisément possible.

Chantier d'hiver pour le trimaran 60 pieds

En attendant l'arrivée du nouveau géant, l'actuel multicoque 60 pieds bleu et rouge est en phase finale de chantier d'hiver. Le travail a été concentré sur les flotteurs. En inspectant la structure de Banque Populaire IV au retour de la Route du Rhum, l'équipe d'Ewen Le Cléc'h, « Boat Captain » et d'Olivier Bordeau, Responsable composite du trimaran 60 pieds avaient découvert quelques petits impacts à réparer. A l'instar de la coque centrale l'année dernière, toute l'équipe du 60 pieds s'est activée à poncer à la grande cale les flotteurs pour améliorer la glisse du trimaran. « Lorsque nous avons acheté le trimaran fin 2004, il y avait une épaisseur considérable, rappelle Ronan Lucas responsable de l'intégralité des projets trimarans. Nous avions poncé tout le bateau à la meuleuse pour le remettre noir de carbone. Forcément, la carène n'était pas parfaite. Après ces deux hivers de chantiers, elle sera désormais très performante ! ». Avant d'être remis à l'eau le 12 mars prochain, Banque Populaire IV va s'offrir une garde-robe de voiles de portant neuves ainsi que trois nouveaux safrans et un système de barre amélioré.
Après une seconde place dans la mythique et expresse Route du Rhum Pascal Bidégorry n'a pas chômé. Entre les obligations du Salon Nautique, le chantier d'hiver du trimaran Banque Populaire IV et la conception du maxi trimaran BP V, Pascal a participé à plusieurs manifestations et représentations, notamment aux Saisies, où il a présenté en janvier les maxis bateaux, dans le cadre du Trophée Mer et Montagne. Vainqueur de la Solitaire du Figaro en 2000, Pascal Bidégorry a joliment étoffé son palmarès depuis son arrivée dans le Team Banque Populaire en septembre 2004. Vainqueur de l'IB Group Challenge 2005 et de la Transat Jacques Vabre la même année, il remporte le Championnat du Monde des Multicoques 2005. 2e de la Londres-Nice en 2006, détenteur du record de la traversée de l'Atlantique Nord et de vitesse sur 24h avec Bruno Peyron en juillet, il conclut la saison par une très belle 2e place dans la Route du Rhum.