Construction Navale
La construction du premier paquebot au GNL de Costa va débuter

Actualité

La construction du premier paquebot au GNL de Costa va débuter

Construction Navale
Croisières et Voyages

Ce sera le plus gros navire de croisière battant pavillon européen et le second au monde à utiliser le gaz naturel liquéfié pour naviguer. Le 13 septembre, le chantier finlandais Meyer Turku débutera la construction du premier paquebot du projet Excellence de Costa Croisières. La compagnie italienne prendra livraison de son nouveau fleuron en octobre 2019, une seconde unité devant le rejoindre en 2021.

Ces mastodontes de 337 mètres de long, 42 mètres de large et 183.200 GT de jauge seront équipés de 2605 cabines. Ils pourront accueillir jusqu’à 6600 passagers, dépassant ainsi légèrement la capacité maximale des plus grands paquebots en service, les unités de la classe Oasis of the Seas.

Les Excellence de Costa s’inscrivent dans un vaste plan de développement conduit par la maison-mètre de la compagnie italienne, le groupe américain Carnival Corporation. Ce dernier est le premier de l’industrie de la croisière à se lancer dans l’aventure du GNL, qui permet d’éviter les rejets d’oxydes d’azote et de soufre, tout en limitant significativement les émissions de particules fines et de dioxyde de carbone.

Ce plan est basé sur la déclinaison d’une plateforme commune entre différentes compagnies, les navires étant ensuite adaptés aux caractéristiques de chaque marque. C’est la filiale allemande de Costa, AIDA Cruises, qui sera la première à mettre en service un paquebot au GNL. La construction du premier des deux paquebots de la classe Helios a débuté en février dernier au chantier Meyer Werft de Papenburg (Allemagne), en vue d’une livraison fin 2018. AIDA réceptionnera son sistership au printemps 2021.

 

Le projet Helios (© AIDA CRUISES)

Le projet Helios (© AIDA CRUISES)

 

Dans le même temps, un autre paquebot dérivé, destiné à P&O Cruises, sortira en 2020 de Papenburg alors que Carnival Cruises Lines prendra livraison à Turku de deux unités en 2020 et 2022.

Le programme GNL du groupe Carnival, qui compte donc à ce jour 7 navires de 180.000 GT en commande ferme, devrait encore s’élargir puisqu’il y aurait des options pour au moins 3 bateaux supplémentaires.

 

Costa Croisières Meyer Turku (ex-STX FINLAND)