Défense
La construction du second sous-marin du type Barracuda débute

Actualité

La construction du second sous-marin du type Barracuda débute

Défense

DCNS a procédé ce matin, sur son site de Cherbourg, à la découpe de la première tôle du second sous-marin nucléaire d'attaque du type Barracuda. Le début de la construction de ce SNA intervient suite à l'affermissement, ce vendredi, de la seconde tranche du programme (notifié le 21 décembre 2008 à DCNS et Areva TA), qui porte sur la réalisation de six SNA de nouvelle génération. Toujours ce matin, les deux premiers anneaux de la tête de série, le Suffren, ont été « jonctionnés » (les deux anneaux soudés appartiennent à la partie arrière) à Cherbourg, marquant une étape importante de la construction de ce sous-marin dont la livraison est prévue en 2017. Celle de son sistership doit intervenir en 2019. Quatre autres bâtiments du même type seront réalisés d'ici 2028, au rythme d'un tous les deux ans. Les noms de baptême retenus sont Duguay-Trouin, Dupetit-Thouars, Duquesne, Tourville et De Grasse.
Destinés à succéder aux Rubis, les Barracuda mesureront 99.5 mètres de long pour un déplacement de 5300 tonnes en plongée. Ils disposeront de 4 tubes et embarqueront jusqu'à 20 armes (torpilles lourdes F21, missiles antinavire Exocet SM39 et missiles de croisière Scalp Naval). Les nouveaux SNA sont également conçus pour mettre en oeuvre des forces spéciales et leurs équipements.
Le coût du programme Barracuda est de 7.9 milliards d'euros.

SNA du type Barracuda (© : DCNS)
SNA du type Barracuda (© : DCNS)

Naval Group | Actualité industrie navale de défense