Croisières et Voyages
La croisière poursuit sa croissance en Europe

Actualité

La croisière poursuit sa croissance en Europe

Croisières et Voyages

Comme chaque année, l'European Cruise Council a publié son rapport sur l'impact économique de la croisière en Europe. Une industrie qui a généré en 2010 pas moins de 35.2 milliards d'euros de retombées sur l'économie européenne. Avec 5.54 millions de passagers (contre 5 millions en 2009) et des réservations en hausse de 9.3% par rapport à l'année précédente, l'Europe représente 30% du marché mondial de la croisière. Une croissance qui draine de nombreux emplois, soit plus de 300.000 en Europe (55% d'augmentation depuis 2005), qu'il s'agisse des équipages, des services à terre, des ports ou encore de la construction et de la réparation navale. Malgré la baisse du nombre de commandes de paquebots, les chantiers allemands, finlandais, français et italiens concentrent toujours la quasi-totalité des navires de croisières. Ainsi, les constructeurs européens doivent, d'ici 2015, livrer 18 paquebots, soit investissement d'environ 10 milliards d'euros de la part des compagnies.
L'augmentation considérable du nombre de navires exploités en Europe, et plus particulièrement en Méditerranée, engendre également d'importantes retombées sur le tissu économique autour des ports d'escale. Ainsi, chaque passager dépense, en moyenne, 100 euros par escale. « C'est encourageant, et même remarquable qu'en cette période de grande incertitude, l'industrie de la croisière continue de croître fermement et apporte une véritable contribution économique et sociale à l'économie européenne », estime Manfredi Lefebvre d'Ovidio, président de l'ECC et de la compagnie Siversea Cruises.

Croisières maritimes et fluviales | Actualités du secteur