Défense
La découpe de l’ex-Saône a débuté

Actualité

La découpe de l’ex-Saône a débuté

Défense

La déconstruction de l’ancien pétrolier-ravitailleur Saône a débuté sur le dock flottant RI-38, installé au port de Brégaillon, à La Seyne-sur-Mer. Mise au sec le 5 juin dernier, la vielle coque de 160 mètres de long et 22 mètres de large, désarmée en 1982 et déjà dépourvues de ses superstructures depuis de longues années, vient de perdre la pointe de son étrave. Le démantèlement du Q622 doit prendre six mois.

Le chantier a été confié par la Marine nationale à Foselev et Topp Decide, qui vont également déconstruire les ex-bâtiments de débarquement de chars Argens (Q 641) et Dives (Q 645), désarmés en 1985 et 1986. Les trois coques seront démantelées dans les 14 prochains mois, période comprenant l’ensemble des opérations, du désamiantage à la découpe en passant par le transfert des déchets vers des centres

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française