Marine Marchande
La découpe du Rokia Delmas se poursuit

Actualité

La découpe du Rokia Delmas se poursuit

Marine Marchande

Les opérations d'allègement du porte-conteneurs Rokia Delmas, échoué le 24 octobre dernier devant l'île de Ré, avancent vite. Grâce à une météo plutôt clémente ces dernières semaines, les parties hautes du navire ne sont déjà plus visible. Au cours d'une manoeuvre impressionnante, menée le 8 avril dernier, le château du Rokia Delmas a été retiré d'un bloc. L'ensemble, large de 30 mètres et haut de 15 mètres, a été débarqué par la barge Rambiz et conduit, comme toutes les parties découpées, au port de La Pallice (voir le diaporama). Une fois enlevées toutes les structures supérieures au pont 3, l'épave doit être remorquée cet été à la Rochelle puis renforcée pour permettre un transfert vers le lieu où elle sera déconstruite. Le choix n'a toujours pas été fait, indique la préfecture maritime de l'Atlantique. L'armateur, CMA CGM, avait indiqué en mars que Saint-Nazaire et des ports espagnols avaient été consultés.

Pollution en mer et accidents