Défense
A la découverte du BSAH Rhône
ABONNÉS

Reportage

A la découverte du BSAH Rhône

Défense

Second des quatre nouveaux bâtiments de soutien et d’assistance hauturiers (BSAH) de la marine française et première unité de ce type basée à Brest, le Rhône est arrivé vendredi 6 avril dans la base navale du Ponant. Le BSAH arrivait de Concarneau, où a été réalisé par Piriou dans le cadre d’une commande de 160 millions d’euros notifiée en 2015 à Kership, société commune du constructeur breton et de Naval Group. Basée à Toulon, la tête de série du programme, la Loire, a été livrée le 22 mars dernier, alors que le troisième BSAH, la Seine, vient d’être mis à l’eau en vue d’intégrer la Marine nationale en 2019, tout comme le quatrième et dernier bâtiment de la série, la Garonne, en cours de construction à Concarneau.

La Seine rejoindra la Loire à Toulon alors que la Garonne sera comme le Rhône basée à Brest.

 

Le BSAH Rhône passant devant le phare du Minou à son arrivée à Brest le 6 avril (© : MICHEL FLOCH)

Le BSAH Rhône passant devant le phare du Minou à son arrivée à Brest le 6 avril (© : MICHEL FLOCH) 


Les BSAH vont remplacer sur la façade méditerranéenne les bâtiments de soutien de région (BSR) Gazelle (1978) et Taape (1983), à la pointe Bretagne les remorqueurs de haute mer (RHM) Tenace (1973) et Malabar (1976), ainsi que le BSR Elan (1978) aujourd’hui positionné à Cherbourg.

Le Rhône, qui doit être livré en juillet en vue d’une admission au service actif en fin d’année, est actuellement commandé par le capitaine de frégate Guéna, à la tête du premier des deux équipages de 17 marins qui se relaieront à bord du BSAH tous les quatre mois afin d’augmenter sa disponibilité, prévue pour pouvoir atteindre 200 jours de mer par an. La première prise de commandement du bâtiment s’est déroulée le 23 mars à Concarneau.

 

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française Chantier Piriou | Toute l'actualité du groupe naval breton Naval Group | Actualité industrie navale de défense