Croisières et Voyages
A la découverte du Louis Aura

Reportage

A la découverte du Louis Aura

Croisières et Voyages

Alors que près de 600.000 français partent en croisière chaque année, dont une large majorité sur des navires de plus en plus gros, ils sont plusieurs dizaines de milliers à préférer des paquebots de charme, plus petits, à taille résolument humaine, proposant pour la plupart des itinéraires plus travaillés et une vie à bord durant laquelle le temps devient précieux.

Alors que le voyagiste français Rivages du Monde affrète encore pour quelques mois le Louis Aura (remplacé l’année prochaine par l’Astoria, ex-Azores), nous vous emmenons aujourd’hui à la découverte de l’un des rares héritiers d’une lignée de petits navires qui permettent encore aujourd’hui de voyager autrement.

 

Le Louis Aura (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le Louis Aura (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le Louis Aura (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le Louis Aura (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le Louis Aura (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le Louis Aura (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le Louis Aura (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le Louis Aura (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le Louis Aura (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le Louis Aura (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le Louis Aura (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le Louis Aura (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le Louis Aura (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le Louis Aura (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le Louis Aura (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le Louis Aura (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le Louis Aura (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le Louis Aura (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

 

Il n’est assurément pas le plus gros lorsqu’il lance ses amarres sur les quais de certains ports, où les imposants paquebots qui le surplombent plongent dans l’ombre les lattes de teck qui recouvrent ses ponts. Mais le Louis Aura a bien d’autres occasions de prendre sa revanche lorsqu’il est le seul à accèder à des ports inaccessibles aux navires de fort tonnage. Que ce soit en débarquant en chaloupes ou en s’amarrant à l’unique quai existant, le petit paquebot de 160,3 mètres et de 15.780 tonneaux évite au mieux la foule et les encombrement des gares maritimes.

Affrété jusqu’à cette année par Rivages du Monde durant le printemps et l’automne, il repasse cet été sous les couleurs de son propriétaire, l’armateur Louis Cruises (qui détient aussi Celestyal Cruises qui exploite l’ensemble des autres navires du groupe Louis).

Pour le chef de produit de l’affréteur français, Mykola Pronin, sélectionner et composer les itinéraires n’est pas chose aisée puisque les escales doivent être plus originales, plus fouillées, que ce que la concurrence des paquebots géant peut se permettre de proposer. D’ailleurs, il ne s’agit pas vraiment de concurrence tant les croisières proposées et les produits sont différents. Chacun a ses avantages et ses inconvénients, chacun a sa clientèle attitrée, qui ne voit pas toujours d’un bon œil l’autre : d’un côté un confetti de métal sur l’eau et de l’autre une ville écrasante de bruit où vous n’êtes qu’un porte-monnaie anonyme parmi tant d’autres. La réalité est, bien entendu, différente dans tous les cas mais peu nombreux sont ceux qui auraient la tentation de s’y aventurer.

Il s’agit pourtant de deux manières de voyager, qui ne sont pas dans une opposition frontale, chacune pouvant répondre à l’envie d’amusement d’un moment, au désir de détente d’un autre, à l’excitation de la découverte ou à la recherche des divertissements les plus impressionnants. Surtout, la clientèle du Louis Aura vient chercher à son bord un esprit familial, une relation privilégiée, une proximité impossible à avoir sur un navire bien plus grand.

 

Le Louis Aura en escale en Norvège (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le Louis Aura en escale en Norvège (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le Louis Aura en Norvège (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le Louis Aura en Norvège (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le Louis Aura en escale à Stornoway, en Ecosse (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le Louis Aura en escale à Stornoway, en Ecosse (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le Louis Aura à Vik (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le Louis Aura à Vik (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le Louis Aura à à Flam (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le Louis Aura à à Flam (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le Louis Aura à Bergen (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le Louis Aura à Bergen (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Débarquement en chaloupes  (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Débarquement en chaloupes  (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Débarquement en chaloupes  (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Débarquement en chaloupes  (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Débarquement en chaloupes  (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Débarquement en chaloupes  (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le Louis Aura à l'île d'Elbe (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le Louis Aura à l'île d'Elbe (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

 

Livré en 1968 par les chantiers allemands AG Weser, de Bremerhaven, il est d’abord exploité par Norwegian cruise Line sous le nom de Starward. En 1994, il change de propriétaire et passe, sous le nom de Bolero, pour le compte de Festival Croisières jusqu’en 2006, date à laquelle il fait son entrée dans la flotte de l’armateur chypriote Louis Cruises en tant qu’Orient Queen tout d’abord, puis comme Louis Aura à partir de 2013.

Sa ligne élégante, typique des navires de cette époque, s’est adaptée avec le temps lorsqu’un ducktale lui a été greffé sur la poupe par exemple ou lors de l’installation d’un héliport sur la plage avant. Si la proue n’est pas accessible aux passagers, comme très souvent, une belle plage de teck offre une très belle vue sur le paysage, très appréciée lors des manœuvres puisque la timonerie est juste au-dessus, permettant de voir les officiers et le pilote œuvrer.

 

 

La proue du Louis Aura et son héliport (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

La proue du Louis Aura et son héliport (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

La proue du Louis Aura et son héliport (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

La proue du Louis Aura et son héliport (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le Louis Aura (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le Louis Aura (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

La proue du Louis Aura et son héliport (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

La proue du Louis Aura et son héliport (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

La proue du Louis Aura (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

La proue du Louis Aura (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Plage avant en teck, juste devant la passerelle (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Plage avant en teck, juste devant la passerelle (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

A l'avant du Louis Aura (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

A l'avant du Louis Aura (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

 

Doté d’une passerelle très classique, le petit paquebot grec file 17 nœuds au maximum. A cette vitesse, ses deux moteurs MAN de 6841 KW chacun consomment environ 50 tonnes de carburant en 24h. Son tirant d’eau de 6,68 mètres lui permet de s’approcher des côtes, ce qui est très appréciable en particulier lors des débarquements en chaloupes.

Battant pavillon maltais, le Louis Aura a longtemps été classé par le norvégien DNV avant de passer chez l’allemand Germanischer Lloyd suite à la fusion entre les deux sociétés de classification en 2013 (le groupe DNV-GL est ainsi devenu le leader mondial de la classification de navires).

 

Le Commandant sur la passerelle du Louis Aura (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le Commandant sur la passerelle du Louis Aura (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

La passerelle du Louis Aura (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

La passerelle du Louis Aura (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

La passerelle (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

La passerelle (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

La passerelle (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

La passerelle (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

La passerelle (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

La passerelle (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

La passerelle (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

La passerelle (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

La passerelle (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

La passerelle (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

La passerelle (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

La passerelle (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

La passerelle (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

La passerelle (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le Commandant sur la passerelle du Louis Aura (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le Commandant sur la passerelle du Louis Aura (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

 

L’accès à la passerelle se fait par l’extérieur (pour les timoniers par exemple), en dehors de l’accès intérieur réservé aux officiers, ce qui permet aux passagers d’être facilement en contact avec les marins et en particulier d’assister aux manœuvres à seulement quelques mètres des commandes.

 

Le Louis Aura (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le Louis Aura (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le Louis Aura (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le Louis Aura (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Accès à la passerelle (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Accès à la passerelle (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Accès à la passerelle (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Accès à la passerelle (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

 

En terme d’équipements, il est bien évident que le Louis Aura ne peut rivaliser avec les derniers paquebots sortis des chantiers navals. Loin des simulateurs de surfs et autres patinoires en pleine mer, il propose néanmoins des aménagements confortables, des salons spacieux et soignés, répondant aux attentes de sa clientèle. L’embarquement se fait par la réception où plusieurs comptoirs font face à une vasque dorée à la feuille, réceptacle d’une élégante fontaine surmontée de fibres optique. Près de la réception, se trouvent plusieurs boutiques donnant un peu plus loin sur le photographe.

Tout à l’avant du pont 8, le Grand Salon Stars est une belle salle de spectacle d’environ 300 places où sont donnés les shows ainsi que des conférences ou des pièces de théâtre. A la sortie du salon Stars, en rejoignant le restaurant sur l’arrière, se trouve le bar Reflections, un salon central dans le navire décoré entre autres d’un très bel aquarium et proposant tous les soirs des animations autour de sa grande piste de danse parquetée. Au pont 5, le navire dispose également d’une salle de cinéma en terrasse pouvant être transformée en salle de conférence voire même en chapelle à l’occasion.

 

La réception (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

La réception (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

A bord du Lousi Aura (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

A bord du Lousi Aura (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le Grand Salon Stars (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le Grand Salon Stars (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le Grand Salon Stars (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le Grand Salon Stars (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le Grand Salon Stars (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le Grand Salon Stars (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le bar Reflections (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le bar Reflections (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le bar Reflections (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le bar Reflections (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le cinéma (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le cinéma (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

 

Lorsque Rivages du monde affrète le Louis Aura, l’opérateur limite la capacité du navire aux alentours de 600 passagers, bien que celui-ci puisse en accueillir 895 au maximum (lorsqu’il est exploité l’été par Louis Cruises). Les passagers français bénéficient donc d’un paquebot à taille humaine, agréable à vivre et dont les meilleures cabines parmi les 358 disponibles à bord leur sont réservées. Dans ce contexte, elles sont réparties en 7 catégories allant de l’intérieure standard à la suite junior vue mer, en passant par l’intérieure supérieure, single, et l’extérieure vue mer standard, supérieure et deluxe. Toutes les cabines s’étalent le long des ponts 5, 6, 7 et 9 et sont desservies par 4 ascenseurs bien que la taille du navire incite davantage à faire un peu de sport en privilégiant les escaliers.

 

Cabine extérieure vue mer (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Cabine extérieure vue mer (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Junior suite (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Junior suite (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Suite (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Suite (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Suite (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Suite (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Suite (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Suite (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

 

Côté restauration, un ou deux services proposent une carte variée dans le restaurant Mermaid, situé à l’arrière du pont 8. Juste au-dessus, c’est l’Horizon qui met tous les midis des buffets de salades et de plats à la disposition des passagers qui viennent se servir. Régulièrement, en extérieur, sont préparés des plats à la minute (pâtes, spécialités du monde, barbecues…). Cette terrasse, sur laquelle donne le buffet Horizon, est très appréciée car elle offre une superbe vue sur le sillage et est relativement abritée du vent en pleine mer. Autour de la piscine arrière, sont disposées des tables et chaises, ce qui transforme cette plage en véritable terrasse du buffet au moindre rayon de soleil. Juste au-dessus de l'Horizon, un joli escalier en colimaçon dessert une autre terrasse, à l'abri du vent, permettant également de s'assoir pour déguster son assiette. En fin de soirée, des serveurs circulent dans les salons pour régaler les invités de quelques mignardises. 

 

Le restaurant principal Mermaid (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le restaurant principal Mermaid (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le restaurant principal Mermaid (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le restaurant principal Mermaid (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le buffet Horizon (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le buffet Horizon (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Sur la poupe, la terrasse du buffet Horizon (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Sur la poupe, la terrasse du buffet Horizon (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Sur la poupe, barbecue sur la terrasse du buffet (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Sur la poupe, barbecue sur la terrasse du buffet (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Terrasse sur la poupe (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Terrasse sur la poupe (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Terrasses sur la poupe (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Terrasses sur la poupe (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Coucher de soleil sur la piscine arrière du Louis Aura (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Coucher de soleil sur la piscine arrière du Louis Aura (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Terrasse arrière du Louis Aura (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Terrasse arrière du Louis Aura (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

A bord du Louis Aura (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

A bord du Louis Aura (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Terrasse au-dessus du buffet Horizon (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Terrasse au-dessus du buffet Horizon (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Terrasses arrière du Louis Aura (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Terrasses arrière du Louis Aura (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

 

Au centre du navire, une immense cheminée semble surgir des ponts du Louis Aura. Il n’en est rien puisque les véritables échappements du navire sont sur l’arrière. Il s’agit en réalité d’une structure de métal et de verre protégeant un bar sur deux ponts, le Venus Bar, et la seconde piscine du paquebot. De jolis escaliers de bois permettent également d’accéder à un sun-deck sur l’avant, pour bronzer au soleil tout en profitant de la vue. C’est également dans cet espace que se tiennent diverses activités comme les tournois de ping-pong ou de fléchettes.

 

La piscine du Venus Bar (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

La piscine du Venus Bar (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

La piscine du Venus Bar (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

La piscine du Venus Bar (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

La piscine et le Venus Bar sur deux ponts (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

La piscine et le Venus Bar sur deux ponts (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

La piscine du Venus Bar (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

La piscine du Venus Bar (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Accès vers le sun-deck (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Accès vers le sun-deck (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Accès vers le sun-deck (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Accès vers le sun-deck (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Autour de la piscine centrale, accès vers le mini-golf (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Autour de la piscine centrale, accès vers le mini-golf (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Autour de la piscine centrale (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Autour de la piscine centrale (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

A bord du Louis Aura (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

A bord du Louis Aura (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

La piscine du Venus Bar (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

La piscine du Venus Bar (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

La piscine du Venus Bar (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

La piscine du Venus Bar (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

La piscine du Venus Bar (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

La piscine du Venus Bar (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le Venus Bar, sur deux ponts (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le Venus Bar, sur deux ponts (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le sun-deck, à l'avant du Venus Bar (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le sun-deck, à l'avant du Venus Bar (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

 

Quelques activités sportives supplémentaires peuvent être proposées, comme des cours de Yoga ou un réveil musculaire, mais le Louis Aura dispose également d’une salle de fitness avec vue sur la poupe ainsi que d’un mini-golf, près des cheminées. Près de la salle de fitness, un sauna avec douches permet de souffler après le sport. Un Spa, au pont 9, propose une séance relaxation dans un bel espace avec bain à remous, tandis que le salon de beauté voisin se charge de mettre en valeur les atouts de chacun.

Malgré sa taille, plus réduite que les grosses unités des géants de la croisière, les équipements du Louis Aura en font un navire confortable et très agréable à vivre, justement de par ses dimensions le transformant en véritable cocon permettant de découvrir les recoins du monde les moins fréquentés. Une autre manière de voyager en somme.

 

La salle de fitness (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

La salle de fitness (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le mini-golf (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le mini-golf (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le mini-golf (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le mini-golf (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)