Croisières et Voyages
A la découverte du Louis Aura

Reportage

A la découverte du Louis Aura

Croisières et Voyages

Alors que près de 600.000 français partent en croisière chaque année, dont une large majorité sur des navires de plus en plus gros, ils sont plusieurs dizaines de milliers à préférer des paquebots de charme, plus petits, à taille résolument humaine, proposant pour la plupart des itinéraires plus travaillés et une vie à bord durant laquelle le temps devient précieux.

Alors que le voyagiste français Rivages du Monde affrète encore pour quelques mois le Louis Aura (remplacé l’année prochaine par l’Astoria, ex-Azores), nous vous emmenons aujourd’hui à la découverte de l’un des rares héritiers d’une lignée de petits navires qui permettent encore aujourd’hui de voyager autrement.

 

Le Louis Aura (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le Louis Aura (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le Louis Aura (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le Louis Aura (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le Louis Aura (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le Louis Aura (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le Louis Aura (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le Louis Aura (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le Louis Aura (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le Louis Aura (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le Louis Aura (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le Louis Aura (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le Louis Aura (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le Louis Aura (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le Louis Aura (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le Louis Aura (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le Louis Aura (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le Louis Aura (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

 

Il n’est assurément pas le plus gros lorsqu’il lance ses amarres sur les quais de certains ports, où les imposants paquebots qui le surplombent plongent dans l’ombre les lattes de teck qui recouvrent ses ponts. Mais le Louis Aura a bien d’autres occasions de prendre sa revanche lorsqu’il est le seul à accèder à des ports inaccessibles aux navires de fort tonnage. Que ce soit en débarquant en chaloupes ou en s’amarrant à l’unique quai existant, le petit paquebot de 160,3 mètres et de 15.780 tonneaux évite au mieux la foule et les encombrement des gares maritimes.

Affrété jusqu’à cette année par Rivages du Monde durant le printemps et l’automne, il repasse cet été sous les couleurs de son propriétaire, l’armateur Louis Cruises (qui détient aussi Celestyal Cruises qui exploite l’ensemble des autres navires du groupe Louis).

Pour le chef de produit de l’affréteur français, Mykola Pronin, sélectionner et composer les itinéraires n’est pas chose aisée puisque les escales doivent être plus originales, plus fouillées, que ce que la concurrence des paquebots géant peut se permettre de proposer. D’ailleurs, il ne s’agit pas vraiment de concurrence tant les croisières proposées et les produits sont différents. Chacun a ses avantages et ses inconvénients, chacun a sa clientèle attitrée, qui ne voit pas toujours d’un bon œil l’autre : d’un côté un confetti de métal sur l’eau et de l’autre une ville écrasante de bruit où vous n’êtes qu’un porte-monnaie anonyme parmi tant d’autres. La réalité est, bien entendu, différente dans tous les cas mais peu nombreux sont ceux qui auraient la tentation de s’y aventurer.

Il s’agit pourtant de deux manières de voyager, qui ne sont pas dans une opposition frontale, chacune pouvant répondre à l’envie d’amusement d’un moment, au désir de détente d’un autre, à l’excitation de la découverte ou à la recherche des divertissements les plus impressionnants. Surtout, la clientèle du Louis Aura vient chercher à son bord un esprit familial, une relation privilégiée, une proximité impossible à avoir sur un navire bien plus grand.

 

Le Louis Aura en escale en Norvège (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le Louis Aura en escale en Norvège (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le Louis Aura en Norvège (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le Louis Aura en Norvège (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le Louis Aura en escale à Stornoway, en Ecosse (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le Louis Aura en escale à Stornoway, en Ecosse (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le Louis Aura à Vik (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Le Louis Aura à Vik (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)