Croisières et Voyages
A la découverte du paquebot Independence of the Seas

Reportage

A la découverte du paquebot Independence of the Seas

Croisières et Voyages

Nous vous emmenons aujourd'hui à la découverte du plus gros paquebot actuellement exploité en Méditerranée. Troisième unité de la classe Freedom, l'Independence of the Seas, construit par les chantiers STX de Turku, en Finlande, a été livré en 2008 à la compagnie américaine Royal Caribbean International. Long de 339 mètres pour une largeur de 56 mètres, ce géant affiche une jauge de plus de 158.000 tonneaux. Disposant de 1800 cabines, il peut embarquer près de 4000 passagers, son équipage étant de 1360 personnes. Faisant escale cet été à La Seyne-sur-Mer à l'occasion de croisières de deux semaines entre l'Angleterre (départ de Southampton), la Méditerranée occidentale et l'Adriatique, l'Independence of the Seas verra son sistership le Liberty of the Seas, de juin à octobre 2012, proposer des embarquements à partir de la rade de Toulon, ce qui constitue une grande première. Cette initiative de Royal Caribbean permettra de rendre cette compagnie très réputée plus accessible au marché français. Ainsi, tous les dimanches, du 3 juin au 21 octobre 2012, le Liberty of the Seas appareillera de La Seyne pour une traversée de 7 nuits vers Villefranche-sur-Mer, Livourne (Pise, Florence), Civitavecchia (Rome), Naples (Capri) et Barcelone, avant de revenir vers Toulon. A l'occasion du lancement de cette tête de ligne, la Chambre de Commerce et d'Industrie du Var, en collaboration avec Royal, avait organisé le 16 juin une présentation de l'Independence of the Seas. Notre correspondant à Toulon, Jean-Louis Venne, est donc monté à bord pour nous faire découvrir ce superbe navire.

 (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
(© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
_________________________________________________

Le rendez-vous est fixé à 10H45 au môle de la Seyne-sur-Mer où est amarré la magnifique paquebot arrivé à 7 heures. Sur le quai, au pied de la passerelle d'embarquement, je remplis une fiche nominative en déclarant être en bonne santé... Un badge m'est attribué, ma carte d'identité gardée dans un casier. Arrivé à bord, on se croirait à l'embarquement de n'importe quel aéroport : dépose des sacs personnels et poches vidées sur le tapis roulant du scanner. Passage sous le portique détecteur de métaux (pas de fouille au corps). Le personnel de sécurité est strict et ferme.

 (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
(© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Notre petit groupe emprunte un ascenseur intérieur qui nous amène rapidement à la « Royal Promenade » (pont 5), qui est un atrium horizontal de 136 mètres de long. C'est le coeur du navire. On y trouve des boutiques, de nombreux bars, une pizzeria, un bar à vins, un coiffeur, des boutiques de vêtements et de souvenirs, un glacier, un café et des pâtisseries, un pub anglais traditionnel, un bar à Champagne, un salon karaoké, l'accès au restaurant principal, la réception et le bureau des excursions. C'est un lieu de divertissement et de rencontres, avec la possibilité de se restaurer 24h/24. A partir de cet atrium, de nombreux ascenseurs intérieurs et extérieurs (à vision panoramique) desservent les 15 ponts du paquebot. Mais les personnes qui préfèrent marcher empruntent les escaliers, magnifiques et monumentaux, lesquels sont illuminés et changent de couleur régulièrement.

 (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
(© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
(© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
(© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
(© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
(© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
(© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
(© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
(© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
(© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
(© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
(© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
(© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
(© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
(© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
(© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
(© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Après un passage dans la salle de conférence, où le capitaine accueille les visiteurs, nous poursuivons notre découverte des différents espaces du paquebot. L'ambiance est au calme, la plupart des passagers étant en excursion à terre. Nous passons par le casino, immense salle de jeux avec machines à sous en très grand nombre, bandits manchots et autres tables de poker. Nous passons de pont en pont toujours à l'aide des ascenseurs, les sols sont recouverts d'épaisses moquettes ou superbes carrelages, la climatisation est très discrète mais efficace. Je note qu'il est très facile de se diriger à bord grâce au hall central qui sert de point de référence. On constate aussi que l'hygiène est ici une priorité, nous trouvons une multitude de distributeurs fixes délivrant du produit désinfectant pour les mains.

 (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
(© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
(© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
(© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
(© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
(© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
(© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
(© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
(© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
(© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
(© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
(© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
(© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
(© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Nous descendons au pont 2, où des portes imposantes et automatiques nous ouvrent l'entrée du Studio B. Il s'agit d'une véritable patinoire. La fraîcheur nous surprend mais quoi de plus normal. Trois gradins avec sièges confortables sont disposés autour de la patinoire, où les passagers viennent s'amuser sur glace et où se déroulent aussi des spectacles.
L'heure du repas de midi arrive! Nous rejoignons un magnifique restaurant où des tables sont réservées. Les menus imprimés et décorés sont là, en Français et en Anglais. J'ai choisi le tout poisson, entrée et plat avec des épices peu utilisées chez nous, un régal! Le personnel, asiatique, est efficace, souriant et toujours à l'affût du moindre désir. La carte comprend notamment des vins (blanc et rouge) de Californie, excellents!

 (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
(© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
(© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
(© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
(© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
(© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
(© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
(© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
(© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
(© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Après le déjeuner, nous profitons d'une petite pause en extérieur, sur les transats disposés autour des piscines situées au pont 11. Les ponts supérieurs, baignés par le soleil, sont immenses, avec bassins et bains à remous, pataugeoires et jets d'eau pour les enfants. L'ensemble, nommé H2O, possède aussi deux jacuzzis installés dans des encorbellements débordant de la coque. Ces bains sont, ainsi, comme suspendus à 34 mètres au dessus de la mer.
La chaleur impose un petit passage au distributeur gratuit de glace en cornet. On se sert soi-même après une obligatoire désinfection des mains en utilisant le gel spécial. Un employé vous le rappelle d'ailleurs si vous l'oubliez.

 (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
(© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
(© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
(© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
(© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
(© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
(© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
(© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
(© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
(© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
(© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
(© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
(© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
(© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
(© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Les ponts supérieurs (12 et 13) sont exclusivement voués au sport et bains de soleil. Les sols sont recouverts de matériaux absorbant les chocs et matérialisés pour les joggeurs, qui apprécient de courir sur cette piste le matin. A l'arrière du paquebot se déploie un véritable complexe sportif avec terrain de volley-ball et basket-ball, paddel-ball, mur d'escalade, mini golf 9 trous... Il y a même un practice de surf où les adolescents tentent de se maintenir sur une planche glissant sur un système de rampe avec injection d'eau.
La visite s'est, ainsi, achevée en milieu d'après-midi. Un seul regret: ne pas avoir pu visiter des cabines, qui étaient apparemment toutes occupées.

 (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
(© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
(© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
(© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
(© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
(© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
(© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
(© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
(© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
(© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
(© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
(© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Royal Caribbean