Croisières et Voyages
A la découverte du paquebot Kristina Katarina

Reportage

A la découverte du paquebot Kristina Katarina

Croisières et Voyages

Assez bluffant ! C'est l'impression que l'on peut avoir avec le Kristina Katarina, paquebot de la compagnie finlandaise Kristina Cruises (reportage photo dans cet article). Construit en Pologne en 1982, cet ancien navire russe (ex-Konstantin Simonov, ex-Francesca), qui a d'abord servi en Baltique puis en Méditerranée, a été repris en 2001 par la compagnie de croisière israélienne Mano Cruise, qui l'a exploité sous le nom d'Iris. Puis, en 2010, Kristina Cruises a racheté le bateau et lui a offert une véritable cure de jouvence. Totalement remis à neuf, le Kristina Katarina arbore toujours, vu de l'extérieur, des lignes classiques de style ferry. Mais, une fois passée la coupée, on prend la mesure des travaux qui ont été effectués à bord il y a moins de deux ans. La refonte a été supervisée par STX Europe et réalisée aux chantiers Pikku Hietanen de Kotka, en Finlande. Le résultat est assez spectaculaire et aujourd'hui, si sa coque fête ses 30 ans, le navire offre des espaces publics modernes, confortables et esthétiquement très réussis. Long de 138 mètres pour une largeur de 22 mètres, le Kristina Katarina compte 193 cabines de 9 à 30 m² et peut embarquer 380 passagers. Le navire dispose d'un restaurant principal, un buffet, différents bars et salons, trois piscines, un centre de bien-être avec salles de massage et sauna, ou encore, comme tous les paquebots modernes, un espace Internet. Les ponts extérieurs, bien agencés, ont également été rénovés lors du dernier chantier. Réussis, ils disposent notamment d'un joli mobilier et de nombreux espaces pour se prélasser au soleil.

Le Kristina Katarina (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
Le Kristina Katarina (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Petit navire de croisière à l'atmosphère intimiste, le Kristina Katarina a réalisé le 9 avril son escale inaugurale à Toulon. L'occasion pour les acteurs locaux impliqués dans le développement de la croisière, comme le port et son gestionnaire la Chambre de Commerce et d'Industrie du Var, de monter à bord pour une traditionnelle rencontre et un échange de cadeaux avec le commandant du navire. Les relations entre Kristina Cruises, un armateur familial positionné sur le marché finlandais et proposant des croisières aux destinations plutôt originales (généralement hors des escales habituelles des grands paquebots), vont d'ailleurs se poursuivre avec le port varois. La compagnie a, en effet, décidé de proposer trois embarquements à La Seyne-sur-Mer en mai, août et octobre pour des clients finlandais acheminés sur place via l'aéroport de Toulon-Hyères. En attendant, nous vous proposons en images une petite visite du navire signée Jean-Louis Venne :

Le Kristina Katarina à Toulon (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
Le Kristina Katarina à Toulon (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le Kristina Katarina à Toulon (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
Le Kristina Katarina à Toulon (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le Kristina Katarina à Toulon (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
Le Kristina Katarina à Toulon (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le Kristina Katarina à Toulon (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
Le Kristina Katarina à Toulon (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le Kristina Katarina (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
Le Kristina Katarina (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Rencontre avec le commandant (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
Rencontre avec le commandant (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le Kristina Katarina à Toulon (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
Le Kristina Katarina à Toulon (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le Kristina Katarina (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
Le Kristina Katarina (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le Kristina Katarina (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
Le Kristina Katarina (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le Kristina Katarina (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
Le Kristina Katarina (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le Kristina Katarina (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
Le Kristina Katarina (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le Kristina Katarina (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
Le Kristina Katarina (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le Kristina Katarina (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
Le Kristina Katarina (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le Kristina Katarina (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
Le Kristina Katarina (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le Kristina Katarina (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
Le Kristina Katarina (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le Kristina Katarina (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
Le Kristina Katarina (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le Kristina Katarina (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
Le Kristina Katarina (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le Kristina Katarina (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
Le Kristina Katarina (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le Kristina Katarina (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
Le Kristina Katarina (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le Kristina Katarina (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
Le Kristina Katarina (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le Kristina Katarina (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
Le Kristina Katarina (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le Kristina Katarina (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
Le Kristina Katarina (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le Kristina Katarina (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
Le Kristina Katarina (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le Kristina Katarina (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
Le Kristina Katarina (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le Kristina Katarina (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
Le Kristina Katarina (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le Kristina Katarina (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
Le Kristina Katarina (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le Kristina Katarina (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
Le Kristina Katarina (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le Kristina Katarina (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
Le Kristina Katarina (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le Kristina Katarina (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
Le Kristina Katarina (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le Kristina Katarina (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
Le Kristina Katarina (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le Kristina Katarina (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
Le Kristina Katarina (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le Kristina Katarina (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
Le Kristina Katarina (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le Kristina Katarina (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
Le Kristina Katarina (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le Kristina Katarina (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
Le Kristina Katarina (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le Kristina Katarina (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
Le Kristina Katarina (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le Kristina Katarina (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
Le Kristina Katarina (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le Kristina Katarina (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
Le Kristina Katarina (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le Kristina Katarina (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
Le Kristina Katarina (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Ports de Toulon et La Seyne-sur-Mer