Disp POPIN non abonne!
Croisières et Voyages

Reportage

A la découverte du paquebot Queen Elizabeth

Article gratuit
Croisières et Voyages

Nous vous emmenons aujourd’hui à bord de l’un des plus élégants paquebots actuellement en service et du seul de la compagnie britannique Cunard que nous ne vous avions pas encore fait découvrir. Construit par le chantier Fincantieri de Monfalcone, en Italie, le Queen Elizabeth a été baptisé en grande pompe le 9 octobre 2010 par Elizabeth II. Pour la petite histoire, la reine d’Angleterre était présente en 1938 lorsque sa mère avait inauguré le premier Queen Elizabeth, somptueux transatlantique qui allait détrôner le Normandie dans la course au Ruban Bleu. Et la souveraine avait elle-même déjà baptisé, en 1967, le Queen Elizabeth 2, dernier grand liner construit au Royaume-Uni et qui a été désarmé en 2008.

 

Le Queen Victoria, le Queen Mary 2 et le Queen Elizabeth (© CUNARD)

Le Queen Victoria, le Queen Mary 2 et le Queen Elizabeth (© CUNARD)

 

Le baptême du nouveau Queen Elizabeth s’est déroulé à Southampton, le port d’attache historique des navires de Cunard. Au sein de cet armement, fondé en 1838, la tradition perdure, le Queen Mary 2 ayant notamment repris, en 2004, le service transatlantique vers New York, une liaison régulière qu’il est le seul à proposer aujourd’hui. Suite à sa reprise en 1998 par le groupe américain Carnival, la compagnie a bénéficié d’un vaste plan d’investissement, qui a vu la construction du QM2 à Saint-Nazaire, puis du Queen Victoria, livré en 2007 par le chantier Fincantieri de Marghera, et enfin du Queen Elizabeth. Longs de 294 mètres pour une largeur de 32.2 mètres et une jauge d’un peu plus de 90.000 GT, les deux navires réalisés en Italie ont une coque commune, dont ils partagent le design avec des unités d’autres filiales de Carnival, en l’occurrence Holland America Line (Eurodam et Nieuw Amsterdam) et Costa Croisières (Costa Luminosa et Costa Deliziosa). D’où l’air de famille que l’on peut trouver à ces différents navires, qui adoptent des lignes très voisines.

 

Le Queen Elizabeth (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le Queen Elizabeth (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 

Si l’architecture est pour réduire le coût des études mutualisée, y compris dans la répartition de nombreux espaces, ces classes de paquebots sont néanmoins très différentes. Chaque compagnie dispose, en effet, de son propre aménagement et d’une décoration spécifique, créant une atmosphère et un environnement adaptés à sa clientèle et ses standards. Au point qu’au final, les navires et l’ambiance qui y est proposée n’ont rien à voir d’une compagnie à l’autre.

 

Un navire particulièrement élégant

 

Version améliorée du Queen Victoria, le Queen Elizabeth est, comme son aîné, dans la droite ligne du Queen Mary 2. Même si les volumes ne sont pas si grands que sur le liner sorti des chantiers français, qui avec ses 345 mètres de long et 156.000 GT de jauge est bien plus gros que ses deux cadets, on retrouve une atmosphère très similaire. La décoration est, ainsi, particulièrement soignée et emprunte de beaucoup d’élégance. Et le navire est d’autant plus superbe qu’il a bénéficié cette année d’une importante rénovation en Allemagne, où 25.000 m² de moquettes ont par exemple été remplacés. L’emploi massif de boiseries, qui relèvent les tons clairs des cloisons et colonnes, tout comme le mobilier, rappellent volontairement les grands paquebots d’autrefois. C’est de cette manière que Cunard perpétue sa tradition plus que séculaire du voyage maritime, avec une ambiance très « british » pour une clientèle aisée mais, comme le veut la mentalité anglo-saxonne, très simple dans ses rapports humains.

 

Le Queen Elizabeth (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le Queen Elizabeth (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le Queen Elizabeth (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le Queen Elizabeth (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le Queen Elizabeth (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le Queen Elizabeth (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le Queen Elizabeth (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le Queen Elizabeth (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le Queen Elizabeth (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le Queen Elizabeth (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le Queen Elizabeth (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le Queen Elizabeth (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le Queen Elizabeth (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le Queen Elizabeth (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le Queen Elizabeth (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le Queen Elizabeth (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 

Visant le marché haut de gamme, Cunard propose avec le Queen Elizabeth un bateau non seulement très beau, mais également un service de très grande qualité. La réputation de la formation hôtelière britannique est ici très palpable. Serveurs, cabiniers, barmen, réceptionnistes, équipes d’animation et d’excursion, officiers… Tous font preuve d’un grand professionnalisme et de beaucoup de gentillesse.

 

(© CUNARD)

(© CUNARD)

 

Les passagers, qui peuvent être jusqu’à 2500 à bord, sont littéralement choyés et en ont bien conscience. Le taux de fidélité au sein de la compagnie est d’ailleurs très élevé et il n’est pas rare que des relations amicales se nouent entre les clients et le personnel. En haut de la hiérachie se trouve le commandant Inger Thorhauge, devenue il y a quatre ans la première femme nommée capitaine d’un navire de Cunard. Depuis la vaste passerelle du navire, d'où elle gère notamment les entrées et sorties de ports, l'officier ne cache pas sa satisfaction et sa fierté d'être à la tête du Queen Elizabeth et de ses 1090 membres d'équipage.

 

Le commandant Inger Thorhauge (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le commandant Inger Thorhauge (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

La passerelle du Queen Elizabeth (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

La passerelle du Queen Elizabeth (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

La passerelle du Queen Elizabeth (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

La passerelle du Queen Elizabeth (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

La passerelle du Queen Elizabeth (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

La passerelle du Queen Elizabeth (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 

1046 cabines et suites de 14 à 198 m²

 

Si le Queen Elizabeth, comme les autres navires de la flotte, veut perpétuer l’héritage de l’armement en rappelant l’âge d’or des traversées maritimes, tout le confort moderne est évidemment présent à bord, notamment au niveau de l’hôtellerie. En matière d’hébergement, les cabines sont au nombre de 1046, avec des intérieures de 14 à 23 m², des extérieures de 17 à 19 m² et des cabines avec balcon de 22 à 44m². La proportion de cabines avec balcon dépasse 70%. Bien agencées, confortables et élégantes, ces chambres disposent d’une salle de bain, d’un grand lit ou de lits doubles, d’un bureau, d’un écran plat et d’un minibar. A partir des cabines extérieures (la plupart avec sabord) s’y ajoute un coin salon. Quant aux balcons, ils comprennent des chaises et une table.

 

Cabine avec balcon (© CUNARD)

Cabine avec balcon (© CUNARD)

Cabine extérieure avec sabord (© CUNARD)

Cabine extérieure avec sabord (© CUNARD)

Cabine intérieure (© CUNARD)

Cabine intérieure (© CUNARD)

 

Le paquebot propose différentes catégories de suites : les Princess Suite (31 m²), les Penthouse (47 à 55 m²), les Queens Suites (47 à 63 m²), les Master Suites (102 m²)  et les Grand Suites (128 à 198 m²). Ces magnifiques cabines bénéficient d’un service de majordome et d’une conciergerie dédiée. Elles sont, pour les plus grandes, dotées de plusieurs chambres, d’une salle à manger et de vastes salles de bain avec baignoire à hydro-massage. A leur arrivée, tous les passagers des suites se voient offerts en cabine une bouteille de champagne et une assiette de fraises. On notera que les attentions ne concernent pas que les suites puisque même en « intérieure », peignoirs et chaussons sont disponibles, alors que des friandises sont déposées par le personnel chargé de préparer la cabine pour la nuit. 

 

Princess Suite (© CUNARD)

Princess Suite (© CUNARD)

Penthouse (© CUNARD)

Penthouse (© CUNARD)

Balcon d'une suite (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Balcon d'une suite (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 

Une table réputée et de nombreux choix de restauration

 

En matière de restauration, Cunard est une table appréciée dans le monde de la croisière, l’aspect culinaire étant extrêmement important dans la réputation de la compagnie. On peut par exemple déguster à bord du Queen Elizabeth du homard avec riz aux truffes, du bœuf Wellington ou Stroganov, du confit de canard au foie gras, des escargots de Bourgogne, des fruits de mer, des tartares de poissons aux multiples aromates et toute une panoplie d’autres plats internationaux. Dans l’ensemble, la cuisine, raffinée, se base sur des recettes plutôt traditionnelles, avec quand même de belles touches de modernité pour une carte très variée et une excellente expérience gustative.

 

(© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

(© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

(© CUNARD)

(© CUNARD)

(© CUNARD)

(© CUNARD)

 

Au niveau des salles à manger, Cunard a partiellement maintenu le concept des classes. Les passagers voyageant dans les 127 suites du navire ont, en effet, accès à des restaurants privatifs, le Queens Grill et le Princess Grill, ouverts de 18h30 à 21h. Situés au pont 11, de part et d’autre de la structure vitrée située à la base de la cheminée, ils offrent une superbe vue sur la mer et permettent aux convives de petit-déjeuner, déjeuner et dîner dans une atmosphère très cosy et intimiste. Avant de passer à table, on peut prendre un verre dans le salon réservé aux Grills, qui dispose d’une terrasse. Il est de plus possible de manger en extérieur au Courtyard, entre les deux restaurants.  

Les occupants des suites ont également la possibilité de se restaurer, comme tous les autres passagers, au Britannia. Logée à l’arrière aux ponts 2 et 3, avec pour les tables situées près des baies vitrées un magnifique panorama sur l’océan, cette salle à manger principale rappelle celle des transatlantiques d’antan, avec sa mezzanine, ses grands escaliers que les dames aiment descendre en robe de soirée et sa sculpture monumentale, au pied de laquelle on trouve la table du commandant. Le Britannia est ouvert matin, midi et soir, avec deux services en soirée :  le premier à 18h00 et le second à 20h30.

 

Le restaurant Britannia (© 

Le restaurant Britannia (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le restaurant Britannia (© 

Le restaurant Britannia (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le restaurant Britannia (© CUNARD)

Le restaurant Britannia (© CUNARD)

Le restaurant Britannia (© 

Le restaurant Britannia (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le restaurant Britannia (© 

Le restaurant Britannia (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le restaurant Britannia (© 

Le restaurant Britannia (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 

En plus des Queens Grill, Princess Grill et Britannia, le paquebot compte, par ailleurs, un restaurant alternatif (en supplément), The Verandha, qui propose une cuisine française contemporaine utilisant des ingrédients venant directement de l'Hexagone. La carte a été élaborée par le chef français Jean-Marie Zimmermann. Situé au pont 2, sur une mezzanine donnant sur le Grand Lobby, ce beau restaurant plonge ses convives dans une ambiance rappelant le légendaire Verandah Grill du premier Queen Elizabeth, mis en service en 1940.

 

Le restaurant The Verandha (© 

Le restaurant The Verandha (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le restaurant The Verandha (© 

Le restaurant The Verandha (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le restaurant The Verandha (© 

Le restaurant The Verandha (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 

Le navire dispose, aussi, d’un vaste buffet, le Lido Restaurant, situé au pont 9, entre les deux espaces piscines. On y trouve un très large choix de plats cuisinés, de grillades, de charcuterie, de légumes, de salades, de fromages et de dessert. Les tables sont réparties derrière de grandes baies vitrées ou en extérieur, avec aussi la présence du Garden Lounge, jardin d’hiver sous verrière situé entre le buffet et la piscine centrale. 

 

Le Lido Restaurant (© 

Le Lido Restaurant (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le Lido Restaurant (© 

Le Lido Restaurant (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le Lido Restaurant (© 

Le Lido Restaurant (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le Garden Lounge (© 

Le Garden Lounge (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le Garden Lounge (© 

Le Garden Lounge (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le Garden Lounge (© 

Le Garden Lounge (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 

Enfin, en plus du service en cabine, il est possible de se restaurer dans certains salons. Ainsi, au Golden Lion Pub, la carte propose, outre sa fameuse sélection de bières et de cidres, des menus britanniques traditionnels, comme la Cottage pie et le Fish & Chips. La Queens Room, superbe salle de bal du pont 2, accueille également, dans l’après-midi, l’incontournable « tea time ». Pour ce moment traditionnel des croisières à l’Anglaise, des serveurs en gants blancs vont de table en table pour servir non seulement le thé, mais également des sandwiches et des scones. Le tout en musique avec l’orchestre du bord, dont les membres et d’autres musiciens, y compris une harpiste et un quatuor à cordes, jouent également, au fil de la journée et de la soirée, dans différents espaces du navire. Enfin, au Carinthia, thé et café sont proposés avec de succulentes pâtisseries.

 

La Queens Room (© 

La Queens Room (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 

Animations, divertissement et culture

 

Côté animations, le Queen Elizabeth propose des soirées dansantes, le parquet de la Queens Room vibrant au rythme de la valse ou encore du swing lors des grands bals organisés par la compagnie. Le paquebot compte également une discothèque, le Yacht Club, située au pont 10 et surplombant la piscine centrale avec vue panoramique sur celle-ci et les deux bords du paquebot. Au même niveau, mais totalement sur l’avant, on trouve le Commodore Club, superbe salon d’observation offrant une vue imprenable sur l’étrave du bateau.

 

Le Commodore Club (© 

Le Commodore Club (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le Commodore Club (© 

Le Commodore Club (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le Commodore Club (© 

Le Commodore Club (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le Commodore Club (© 

Le Commodore Club (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le Yacht Club (© 

Le Yacht Club (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le Yacht Club (© 

Le Yacht Club (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le Yacht Club (© 

Le Yacht Club (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le Yacht Club (© 

Le Yacht Club (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 

Parmi les autres bars, on retiendra le Churchill’s, classique salon fumoir avec ses gros fauteuils club et sa carte comprenant de nombreux spiritueux et une sélection de cigares. Au Veuve Clicquot, ce sont les bulles qui sont à l’honneur, avec  la possibilité de choisir entre sept sortes de champagnes, au verre ou à la bouteille, provenant de la célèbre maison rémoise. Quant au Midships Bar, dédié au premier Queen Elizabeth, on vient y prendre un verre pour un moment de détente autour du piano.

 

Le Churchill's (© 

Le Churchill's (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le Churchill's (© 

Le Churchill's (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le Midships Bar (© 

Le Midships Bar (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le Veuve Clicquot Champagne Bar (© 

Le Veuve Clicquot Champagne Bar (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le casino, sous la mezzanine (© 

Le casino, sous la mezzanine (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le casino (© 

Le casino (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 

Une croisière, c’est également, pour de nombreux passagers, l’occasion de tenter sa chance aux jeux. Pour cela, l’Empire Casino, ouvert dès que le navire est en mer, propose une multitude de machines à sous et de tables de jeu. On notera à ce propos que, pour les néophytes, des leçons sont données gratuitement en journée. En soirée, où l’activité des croupiers bat son plein, la croisière est aussi rythmée par la programmation du Royal Court Theater. Cette imposante salle, qui occupe deux ponts (1 et 2) à l’avant du navire, propose de nombreux spectacles, comme des comédies musicales mais aussi des pièces classiques, notamment du Shakespeare. Le théâtre sert également de cinéma et, en journée, de salle de conférence, avec selon les croisières un large éventail d’intervenants : explorateurs, universitaires, anciens ambassadeurs et hommes politiques, historiens et scientifiques, romanciers, biographes, acteurs, cinéastes…

 

Le Royal Theater (© 

Le Royal Theater (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le Royal Theater (© 

Le Royal Theater (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 

Dans le même esprit, le Cercle littéraire de la compagnie offre la possibilité de réfléchir sur une oeuvre au travers de discussions menées par le bibliothécaire, qui, après avoir résumé une oeuvre et parlé de son auteur ouvre le débat avec les passagers. Ces derniers ont d’ailleurs à leur disposition l’une des plus grandes bibliothèques en mer, avec son superbe escalier de bois en colimaçon et une collection de plus de 6000 ouvrages.

Les passagers ont en plus à leur disposition une salle de jeux, un espace Internet doté de grands écrans d'ordinateurs et différentes boutiques, notamment de parfums, de vêtements et de bijoux, de même qu’une très belle galerie d’art comptant de nombreuses œuvres.  

 

La bibliothèque (© 

La bibliothèque (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

La bibliothèque (© 

La bibliothèque (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Salle de jeux (© 

Salle de jeux (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

La Galerie d'art (© 

La Galerie d'art (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Boutiques (© 

Boutiques (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Boutiques (© 

Boutiques (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Espace Internet (© 

Espace Internet (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

(© 

(© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

(© 

(© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 

Relaxation au centre de bien-être

 

Côté bien-être, le Queen Elizabeth est doté d’un Spa installé au pont 9, à l’avant du navire. Endroit de détente par excellence, ce centre compte une piscine avec jets d’eau, une partie relaxation avec des transats et des fauteuils en pierre chaude, ces derniers étant disposés derrière des baies vitrées face à la mer. Le Royal Spa, qui comprend un ensemble sauna/hammam, est par ailleurs équipé d’un salon de beauté avec coiffeur, manucure et pédicure, et de nombreuses salles de soins, où des dizaines de traitements et massages pour le visage et le corps sont proposés.

 

Le Spa (© 

Le Spa (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le Spa (© 

Le Spa (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le Spa (© 

Le Spa (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le Spa (© 

Le Spa (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le Spa (© 

Le Spa (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le salon de beauté (© 

Le salon de beauté (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le salon de beauté (© 

Le salon de beauté (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 

Le tout est agrémenté d’une grande salle de fitness équipée de nombreuses machines, notamment de cardiotraining, de bancs de musculation et d’un espace pour les cours particuliers ou en groupe. A cet effet, les professeurs de sport du Royal Spa animent différentes activités : yoga et pilates, aérobic sur des musiques actuelles (rap, funk, hip-hop, new jack...) ou encore spinning (vélo d'intérieur). On notera que certaines leçons se déroulent sur les ponts extérieurs, qui disposent en complément d’un cours de tennis et d’une piste de jogging sur le pont promenade. Sans oublier les jeux traditionnels de croquet, de palets ou de shuffleboard, avec des tournois quotidiens, ainsi que les tables de ping pong.

 

La salle de fitness (© 

La salle de fitness (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

La salle de fitness (© 

La salle de fitness (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Tennis de table (© 

Tennis de table (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Jeux sur les ponts extérieurs (© 

Jeux sur les ponts extérieurs (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Jeux sur les ponts extérieurs (© 

Jeux sur les ponts extérieurs (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Jeux sur les ponts extérieurs (© 

Jeux sur les ponts extérieurs (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Jeux sur les ponts extérieurs (© 

Jeux sur les ponts extérieurs (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Jeux sur les ponts extérieurs (© 

Jeux sur les ponts extérieurs (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 

Les ponts extérieurs

 

Cela nous emmène donc aux ponts extérieurs, très prisés lors des journées en mer et pour le panorama qu’ils offrent sur l’environnement du navire, notamment lorsque celui-ci longe les côtes ou fait escale dans un port. Au pont 9, le Queen Elizabeth compte deux espaces avec piscine et bains à remous, l’un autre centre (Pavillon Pool), l’autre à la poupe (Lido Pool). Autour des bassins sont disposés des transats permettant de prendre un bain de soleil. De nombreux transats sont également disposés à d’autres endroits, notamment au pont 10, où se trouve aussi l’espace dédié aux enfants et adolescents, qui bénéficient à bord de locaux intérieurs et extérieurs dédiés, avec des animateurs travaillant par tranches d’âges. Les parents et grands parents peuvent ainsi profiter d’un moment de tranquillité en laissant les plus jeunes s’amuser entre eux, cela en toute sécurité.  

 

Les ponts extérieurs (© 

Les ponts extérieurs (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Les ponts extérieurs (© 

Les ponts extérieurs (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Les ponts extérieurs (© 

Les ponts extérieurs (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Les ponts extérieurs (© 

Les ponts extérieurs (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Les ponts extérieurs (© 

Les ponts extérieurs (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Bar sur les ponts extérieurs (© 

Bar sur les ponts extérieurs (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Les ponts extérieurs (© 

Les ponts extérieurs (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Les ponts extérieurs (© 

Les ponts extérieurs (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Les ponts extérieurs (© 

Les ponts extérieurs (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Les ponts extérieurs (© 

Les ponts extérieurs (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Les ponts extérieurs (© 

Les ponts extérieurs (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 

L’expérience de la tradition

 

Comme le Queen Mary 2 et le Queen Victoria, le Queen Elizabeth propose à ses passagers une expérience assez unique. C’est un univers bien spécifique, où le service et les bonnes choses semblent les maître-mots. Une croisière avec Cunard demeure un gage de qualité. L’ambiance y est paisible, avec une clientèle généralement plutôt âgée. Les prestations comme les activités proposées sont, compte tenu du public visé, de haut niveau. Si l’on ne part à priori pas chez Cunard pour faire la fête, on appréciera cette autre approche de la compagnie, plus calme, plus traditionnelle, où les gens prennent le temps de vivre et de se faire plaisir, y compris en continuant de s’habiller le soir, tradition qui se perd dans de nombreuses compagnies. Certes, les codes se sont là aussi assouplis au fil des ans, la cravate n’étant par exemple plus obligatoire dans les restaurants en dehors des galas. Mais en soirée, même en tenue décontractée, l’élégance demeure sur des navires où chacun veille à perpétuer la tradition et une certaine idée du voyage maritime. 

 

(© 

(© CUNARD)

Cunard