Disp POPIN non abonne!
Croisières et Voyages
 À la découverte du Prinsendam

Reportage

À la découverte du Prinsendam

Croisières et Voyages

C’est depuis plus de 15 ans le globe-trotter de la compagnie Holland America Line, qui s'en séparera cette année. Le Prinsendam, petit paquebot de 204 mètres de long et 29 de large et une jauge de 37 983 GT, est un navire unique, extrêmement apprécié par la clientèle de son armateur. Il est connu pour être un véritable cocon, avec un service de qualité et très personnalisé. Construit en 1988 au chantier de Turku à l'époque Warstila, il dispose de 419 cabines permettant l'accueil de 835 passagers. Il y a  470 membres d'équipage.

 

Le Prinsendam (© : FABIEN MONTREUIL)

Le Prinsendam (© : FABIEN MONTREUIL)

 

 

Le Prinsendam (© : FABIEN MONTREUIL)

Le Prinsendam (© : FABIEN MONTREUIL)

 

Dans la lignée des grands voyages maritimes d’autrefois, le Prinsendam sillonne depuis bientôt trente ans toutes les mers et océans. Il est exploité sur des croisières longues et des destinations originales, avec des itinéraires particulièrement travaillés, axés sur l’histoire, la culture et de magnifiques paysages. Son petit gabarit lui permet en effet de faire escale dans des ports inaccessibles aux grands paquebots. 

 

Le Prinsendam (© HAL)

Le Prinsendam (© HAL)

Le Prinsendam en rade de Brest (© : MICHEL FLOCH)

Le Prinsendam en rade de Brest (© : MICHEL FLOCH)

 

C’est en Finlande, à Turku, que le navire a vu le jour en 1988. Initialement, il s’appelait Royal Viking Sun et a débuté sa carrière au profit de la compagnie norvégienne Royal Viking Line. Exploité ensuite par l’armement britannique Cunard (1994-1998) puis la compagnie de luxe américaine Seabourn en 1998, il a rejoint Holland America Line en 2002. C’est aujourd’hui le vétéran de la flotte de la compagnie néerlandaise mais également l’un de ses navires les plus courus. Pour autant, il quittera HAL dans les mois qui viennent, le groupe américain Carnival Corporation, sa maison-mère, ayant décidé de le vendre. A l'issue d'une dernière croisière en juillet prochain, le Prinsendam sera transféré à l'opérateur allemand Phoenix Reisen, pour le compte duquel il naviguera dès le mois d'août. Il perdra sa livrée avec coque noire et sera rebaptisé Amera. 

 

Le Prinsendam deviendra Amera à l'été 2019 (© : PHOENIX REISEN)

Le Prinsendam deviendra Amera à l'été 2019 (© : PHOENIX REISEN)

 

La clientèle apprécie le Prinsendam pour ses les voyages qu'il propose, mais aussi pour les spécificités de ce navire. Un bateau élégant, à taille humaine et à l’ambiance très cosy et intimiste, dans un beau décor au style classique qui n’est pas, par endroit, sans rappeler les paquebots d’antan.

 

Le restaurant La Fontaine (© : HAL)

Le restaurant La Fontaine (© : HAL)

 

Offrant des espaces très spacieux, le navire ne compte que 419 cabines, pour une capacité de 835 passagers. Ils sont servis par 470 personnels, ce qui donne un ratio de plus d’un membre d’équipage par passager. Autant dire que les standards sont très élevés en matière de service et que le personnel est aux petits soins, prêt à satisfaire tous les désirs des croisiéristes.

 

 

Marqueterie, sculptures en marbre, nombreuses œuvres d’art et tableaux, épaisses moquettes… Le Prinsendam se révèle donc comme un navire au style classique et élégant. Le Lobby, espace central du navire, s’étire sur quatre ponts (5 à 8), avec en son centre une grande colonne de verre frappée de motifs en forme de poissons, de baleines et de tortues et illuminée en soirée par un réseau de fibre optique. Ce puits de lumière est encadré par des escaliers monumentaux qui desservent les différents niveaux, la réception et le bureau des excursions étant situés au pont 8.

 

Le Lobby (© : HAL)

Le Lobby (© : HAL)

L'Atrium (© : HAL)

L'Atrium (© : HAL)

 

Si une salle de conférences est installée au pont 6, les espaces publics se déploient en fait à partir du pont 7, encadré par une promenade extérieure faisant tout le tour du navire. A ce niveau, on trouve une galerie d’art, une salle de jeux, un grand salon avec bar et piste de danse, ainsi que des restaurants. On notera à cet effet que la compagnie propose au dîner deux services (17H45 et 20H) avec placement à table classique, mais aussi la formule « As you wish ». Plus flexible, celle-ci permet aux passagers de dîner quand ils le souhaitent entre 17H15 et 21H, cette option nécessitant une réservation avant 16 heures chaque jour.

Une excellente cuisine

Alors que HAL est connue pour proposer une excellente cuisine, on trouve au pont 7 la grande salle à manger, baptisée La Fontaine, où l’on déguste des plats internationaux, les menus étant élaborés par le chef Rudi Sodamin.

Les passagers du Prinsendam peuvent également profiter du Pinnacle Grill. Il il s’agit d’un steak house parfait pour les amateurs de bonne viande, la carte comprenant aussi différents poissons. Le troisième restaurant du navire est Le Cirque, ou plutôt c’est une transformation, au moins une fois par croisière, du Pinnacle Grill, qui se retrouve plongé dans l’ambiance et les saveurs du restaurant français Le Cirque, une table très réputée de New York. A cet effet, Rudi Sodamin a travaillé avec le chef Craig Hopson du célèbre établissement ouvert en 1974 pour offrir aux convives une expérience culinaire exceptionnelle. Un autre restaurant thématique, le Canaletto, est quant à lui situé sur l'extrême arrière du pont 12, sans le prolongement du buffet. Avec une vue imprenable sur la mer et le sillage du navire, le Canaletto est dédié à la cuisine italienne. 

 

(© : HAL)

(© : HAL)

 

 

Au pont 8, sur l’avant, on trouve une grande salle de spectacle où des artistes viennent se produire en soirée. Il y a également, comme on l’a vu, la réception et le bureau des excursions, mais aussi les boutiques, la galerie photo le casino ainsi que différents bars et salons. Il y a également un petit théâtre, le Wajang, qui sert de cinéma, de salle de conférence mais aussi de lieu de démonstration, où les chefs viennent donner des cours de cuisine.

 

(© : HAL)

(© : HAL)

 

 

Le centre de bien-être est quant à lui installé au pont 9, sur l’arrière du navire. Le Spa comprend des salles de soins avec une longue liste de traitements pour le corps et le visage, un salon de beauté, un hammam, un sauna, un espace de relaxation et une salle de fitness équipée de différentes machines.

 

 

Cet espace s’ouvre sur une très belle terrasse extérieure agrémentée d’une piscine, de deux bains à remous et d’un bar. Des transats sont disposés autour, de même que des tables et fauteuils. Le tout sur un très beau pont en teck.

 

 

L’autre piscine du Prinsendam, plus petite, est située deux niveaux au-dessus, au pont 11, encadré par un sun deck en mezzanine. On trouve autour de la piscine un bain à remous, de nombreuses chaises longues, mais aussi des tables et chaises permettant de prendre un verre ou de se restaurer. Car ce grand pont extérieur donne sur le Lido Restaurant. Il s’agit du buffet du navire, qui offre une superbe vue sur la mer et où l’on trouve une grande variété de restauration. Le Lido s'achève à l'arrière par un jardin d'hiver sous verrière et le restaurant Canaletto. 

 

(© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

(© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 

 

Le pont 12 comprend quant à lui, en dehors du sun deck encadrant la piscine centrale, des jeux sur l’arrière (shuffleboard, croquet) et sur l’avant un très beau salon d’observation avec vue panoramique sur l’océan. Et l’on peut encore prendre de la hauteur avec le dernier pont, qui accueille une terrasse faisant office d’observatoire extérieur.

 

 

Le Prinsendam en rade de Brest (© : MICHEL FLOCH)

Le Prinsendam en rade de Brest (© : MICHEL FLOCH)

Le Prinsendam en rade de Brest (© : MICHEL FLOCH)

Le Prinsendam en rade de Brest (© : MICHEL FLOCH)