Croisières et Voyages
A la découverte du World Explorer

Reportage

A la découverte du World Explorer

Croisières et Voyages

C’est un bateau qui était très attendu. Le premier d’une nouvelle série de petits navires de croisière qui pourrait comprendre jusqu’à 10 exemplaires. Des unités qui vont être notamment positionnées sur le marché de l’affrètement afin de permettre à des tour-opérateurs internationaux qui ne sont pas armateurs de développer leur offre en matière de voyages d’expédition, y compris en zones polaires. Ces navires ont été commandés par Mystic Cruises, filiale récemment créée du groupe Mystic Invest, propriété de l’homme d’affaires portugais Mario Ferreira, jusqu’ici positionné sur les croisières fluviales avec la compagnie DouroAzul et l’opérateur allemand Nicko Cruises qu’il a racheté en 2015.

Tête de série de ces nouveaux navires maritime d’expédition, le World Explorer est entré en service début août. C’est le premier bateau de ce type réalisé par le chantier portugais WestSea de Viano do Castelo. Ce ne fut d’ailleurs pas une sinécure pour le constructeur ibérique, qui devait initialement achever le bateau pour l’hiver 2018/2019 et l’a donc livré avec de nombreux mois de retard, les premières croisières de cet été étant même annulées en attendant que le World Explorer soit prêt. Il a ensuite fallu essuyer les plâtres de la mise en route, les choses s’améliorant au fil des semaines bien que le navire devrait apparemment retourner brièvement au chantier à l’automne pour procéder à quelques modifications.

 

Le World Explorer lors de son arrivée à Honfleur (© FABIEN MONTREUIL)

Le World Explorer lors de son arrivée à Honfleur (© FABIEN MONTREUIL)