Croisières et Voyages
La démolition de l'ex-paquebot Mermoz s'achève à Alang

Actualité

La démolition de l'ex-paquebot Mermoz s'achève à Alang

Croisières et Voyages

Alors que le dernier né des chantiers de Saint-Nazaire est livré aujourd'hui, un ancien fleuron de la construction navale française termine sa carrière chez les démolisseurs indiens. Arrivé en juillet sur les plages d'Alang, l'ancien Mermoz, « cultissime » paquebot des Croisières Paquet, en serait au stade final de sa déconstruction. C'est au printemps dernier que son dernier propriétaire, le Grec Louis Cruises, l'a vendu aux ferrailleurs (il l'exploitait sous le nom de Serenade). Lancé le 17 Novembre 1956 aux chantiers de Penhoët, à Saint-Nazaire, le navire était entré en service le 4 mai 1957, sous le nom de Jean Mermoz, au sein de la compagnie Fabre Fraissinet. Après avoir été réquisitionné en 1962 pour le transport des troupes françaises retirées d'Algérie suite aux accords d'Evian, le Jean Mermoz intègre les Croisières Paquet en janvier 1965. Refondu en 1969 pour pouvoir proposer des croisières l'hiver, le Mermoz (il perdra le Jean en passant chez Paquet) parviendra à séduire une clientèle française qui lui restera incroyablement fidèle durant de longues années. Pour le Mermoz, l'année 1985 sera marquée par l'abandon du pavillon français, le navire étant ré-immatriculé aux Bahamas. Huit ans plus tard, en 1993, Paquet sera racheté par la compagnie italienne Costa, elle-même reprise, en 1997, par le groupe américain Carnival. Symbole des Croisières Paquet, le Mermoz est finalement vendu en 1998 et Costa ne parviendra pas à faire survivre la marque, malgré ses tentatives sur le Costa Marina proposant des traversées au Club Paquet, regroupant les fidèles des fidèles. Long de 162 mètres pour une largeur de 19.76 mètres, le Serenade disposait de 300 cabines.