Défense
La DGA fait son bilan annuel

Actualité

La DGA fait son bilan annuel

Défense

La Délégation Générale pour l'Armement a investis, l'an dernier, plus de 9 milliards d'euros dans l'industrie et près de 700 millions d'euros dans la recherche et technologie. L'administration, chargée des commandes du ministère de la Défense, voit son activité traduire les évolutions issues des conclusions du Livre Blanc, publié en juin dernier. L'ensemble des commandes, parmi lesquelles 22 hélicoptères NH90 ou 5045 tenues Felin, représente un montant de 8.673 milliards d'euros. L'année 2008 a été marquée par la réussite de la qualification de nombreux équipements : Rafale F3, Tigre, Véhicule blindé de combat d'infanterie (VBCI), canons Caesar. La DGA a livré les 41 premiers VBCI, les 30 premiers Petits Véhicules Protégés (PVP), les 25 premiers mini-drones DRAC, un drone SIDM, 14 Rafale ou encore le Forbin, première frégate de défense aérienne du type Horizon.
Dans le domaine de la dissuasion, la délégation indique que l'avancement des programmes (SNLE Le Terrible, M51, ASMP-A) est « strictement conforme à leur calendrier prévisionnel ». En revanche, l'année 2008 a été marquée par d'importants problèmes sur l'avion de transport européen A400M, de nouveau retardé.

Le soutien à l'industrie

En 2008, 9,363 milliards d'euros ont été payés à l'industrie de défense, sur l'ensemble des opérations d'armement. L'effort de recherche a été soutenu, représentant 676 millions d'euros de paiement sur les études amont. La DGA note que « la mise en oeuvre en 2008 du plan d'action PME porté par le ministre de la Défense, Hervé Morin, a conduit à accroître de 15 % l'investissement dans les PME et à leur confier 50 % des projets REI (recherche exploratoire et innovation) de la DGA ».
La volonté de l'Etat de développer les exportations a également porté de premiers gros fruits. Les exportations en 2008 s'élèvent à environ 6,4 milliards d'euros, grâce, notamment, à quelques contrats emblématiques comme le premier succès à l'export de la Frégate Européenne Multi-Missions (FREMM) au Maroc, et le retour des entreprises françaises sur le continent sud-américain, au Brésil en particulier.

Les enjeux de 2009

Pour la DGA, 2009 sera marquée par un niveau très élevé de commandes vers l'industrie, en cohérence avec la première annuité de la loi de programmation militaire et la mise en oeuvre du plan de relance de l'Economie. La DGA notifiera pour plus de 20 milliards d'euros de commandes dont 820 millions d'euros d'études amont. En même temps la DGA, qui s'inscrit dans le mouvement de modernisation du ministère de la Défense, verra les premières concrétisations de la révision générale des politiques publiques visant à renforcer sa compétence technique dans un format resserré à 10. 000 personnes d'ici 2014.