Défense
La DGA réalisera les essais de qualification du PAAMS britannique

Actualité

La DGA réalisera les essais de qualification du PAAMS britannique

Défense

La Délégation Générale pour l'Armement réalisera la campagne de qualification du Principal Anti Air Missile System qui équipera les destroyers du type 45 de la Royal Navy. Pour réaliser ce contrat d'une dizaine de millions d'euros, la DGA a été retenue par la société UKAMS, maître d'oeuvre de la qualification du PAAMS dans sa version britannique. En dehors du Royaume-Uni, ce programme tripartite regroupe la France et l'Italie, qui utiliseront le système d'armes à bord des frégates Horizon et des destroyers Orizzonte. Les essais réalisés au profit des Britanniques seront réalisés sous la maîtrise d'oeuvre contractuelle de Défense Conseil International (DCI/DESCO), dont la mission est de promouvoir le savoir-faire de la défense française auprès de pays partenaires.
La campagne d'essais sera menée à compter de l'automne et en 2008 par le Centre d'essais de lancement de missiles (CELM) de la DGA. Elle comprendra plusieurs tirs de missiles à partir d'une barge britannique au large de l'île du Levant, en Méditerranée. « Les prestations d'essais liées à cette campagne seront parmi les plus importantes jamais réalisées par la DGA au profit d'un client privé », souligne la Délégation Génrale pour l'Armement : « Ce choix confirme la place de la DGA comme leader européen des essais en vol de missiles. Seul centre en Europe à procéder à des essais de missiles balistiques, le CELM assure également la totalité des essais de missiles tactiques français ».
Le système naval de défense antiaérienne PAAMS constituera l'armement principal des destroyers T45 britanniques et Orizzonte italiens, ainsi que des frégates françaises Horizon. Assurant l'autoprotection du bâtiment porteur ou la défense locale d'un groupe de bâtiments, le PAAMS met en oeuvre des missiles ASTER 15 et ASTER 30 capables de contrer des attaques massives d'avions et de missiles supersoniques manoeuvrants dans un rayon de 70 kilomètres.
Pour la France, le coût du programme Horizon s'élève à 2.7 milliards d'euros. Il comprend la réalisation par DCNS des frégates Forbin et Chevalier Paul, ainsi que le développement et la fourniture du système PAAMS.
Alors que le Forbin doit entrer en service en juin 2008, le HMS Daring, première unité du type 45, a mené ses premiers essais en mer cet été.