Défense
La DGA réceptionne le 1000ème missile air-air Mica

Actualité

La DGA réceptionne le 1000ème missile air-air Mica

Défense

La Direction générale de l'armement (DGA) a réceptionné un millième missile d'interception, de combat et d'autodéfense (Mica), le missile air-air qui équipe notamment les Rafale de l'armée de l'Air et de l'aéronautique navale. Produit par MBDA, le Mica a été commandé par la DGA à 1110 exemplaires pour équiper les forces aériennes et les flottilles de chasse de la Marine nationale. Les forces françaises disposeront de l'intégralité de ce parc de MICA dès 2012.
Le Mica est un missile air-air qui autorise à la fois le combat d'autodéfense à courte distance et l'interception au-delà de la vue directe. De ce fait, il permet d'accomplir les missions autrefois dévolues à deux missiles distincts. Missile de conception modulaire, le Mica se décline en deux versions selon l'autodirecteur installé, électromagnétique (EM) pour l'autodéfense tout temps ou infrarouge (IR) pour une interception discrète. Doté d'une grande manoeuvrabilité, le Mica peut être tiré sur des cibles situées derrière l'avion grâce à une désignation d'objectif transmise via liaison de données (L16) par un autre avion. La version IR fait également office de capteur de veille infrarouge ce qui permet notamment à l'avion porteur de détecter des attaques de missiles infrarouges. Le Mica dispose par ailleurs d'une capacité multi-cibles interne qui permet au pilote de traiter un groupe de cibles proches.

Tir de Mica depuis un  Rafale  (© : MBDA)
Tir de Mica depuis un Rafale (© : MBDA)

Le Mica arme les Mirage 2000-5 et les Rafale de l'armée de l'Air et de la Marine. Les 1110 MICA commandés se répartissent environ pour moitié entre Mica EM et Mica IR. Les missiles sont assemblés sur le site MBDA de Selles-Saint-Denis (Loir-et-Cher). En dehors des commandes françaises, MBDA a déjà vendu plus de 1000 Mica à des clients étrangers. Les commandes export concernent soit la version air-air, soit la version surface-air ou sol-air à lancement vertical. Le VL Mica peut être mis en oeuvre sur navire de surface ou depuis une unité mobile terrestre, par exemple pour la défense côtière. Ce modèle a été retenu par Oman et le Maroc afin d'équiper les corvettes du type Khareef et SIGMA.

MBDA