Défense
La DGA teste un drone aérien pour l'action maritime

Actualité

La DGA teste un drone aérien pour l'action maritime

Défense

Dans le cadre du projet Système de Drone Aérien de la Marine (SDAM), la Direction Générale de l'Armement (DGA) pourrait lancer l'an prochain un appel d'offres afin d'acquérir des engins non pilotés pour équiper les frégates françaises du type La Fayette. Dans cette perspective, des tests et démonstrations ont été menés dans le cadre d'une demande d'informations formulée par la DGA. Cet été, l'Autrichien Schiebel a, ainsi, achevé une série d'essais depuis l'île du Levant avec son Camcopter S-100. Il s'agissait de déployer la machine depuis une installation côtière et évaluer la pertinence de son emploi dans un certain nombre d'opérations maritimes. Le drone a réalisé durant 4 jours 20 heures de vol sur différents scénarios, comme l'attaque de navires par des embarcations rapides ou encore de lutte contre les trafics illicites. Les essais ont été qualifiés de succès par Schiebel. Pour l'occasion, le Camcopter S-100 embarquait un système électro-optique (TV/IR) Agile 2 de Thales.
Schiebel s'est d'ailleurs allié à l'électronicien, ainsi qu'à DCNS, pour répondre à la demande d'informations de la DGA et aux futurs projets SDAM. Pour mémoire, le Camcopter S-100 a été le premier drone à effectuer un appontage automatique sur une frégate française. C'était en octobre 2008 à bord du Montcalm.

Le Camcopter sur le Montcalm en 2008 (© : DCNS)
Le Camcopter sur le Montcalm en 2008 (© : DCNS)

Marine Nationale | Toute l’actualité de la marine française