Marine Marchande

Fil info

La drague échouée devrant Hendaye dépolluée

Marine Marchande

Rappel: Le 27 février 2015 à 10h22, le sémaphore de Socoa signale le remorqueur Vector en difficulté avec une barge en remorque dans le secteur de Saint-Jean-de-Luz. A 10h43, le Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage (CROSS) d’Etel reçoit une demande officielle d’assistance du capitaine de ce remorqueur battant pavillon britannique.

En patrouille dans cette zone, le Remorqueur de Haute Mer (RHM) Malabar de la Marine nationale reçoit l’ordre de porter assistance au remorqueur « VECTOR ». Le Malabar prend en remorque la barge Aldamiz à 16h42, puis fait route vers la baie de Saint-Jean-de-Luz pour mettre la barge en sécurité au mouillage.

Le 4 mars vers 05h00, le sémaphore de Socoa signale que la barge Aldamiz s’est échouée dans le secteur du Carré au nord-ouest de Saint Jean de Luz. Le propriétaire est immédiatement prévenu. Il dépêche le remorqueur Vector sur zone mais l’intervention est impossible à cause des hauts fonds. L’équipe d’évaluation et d’intervention déjà engagée sur l’affaire du chalutier Cintharth se rend sur place dans l’après midi. Elle fait l’inventaire des matières potentiellement polluantes (du gazole et de l’huile moteur). L’équipe confirme surtout que le déséchouement est techniquement impossible. L’état général de la barge, très endommagée au niveau du flotteur, ne le permet pas.

Le propriétaire est mis en demeure de faire cesser le danger à l’environnement et à la navigation. Il procède à l’enlèvement des matières polluantes le 6 mars.

Un plan d’enlèvement de la barge devrait être déposé et examiné en début de semaine prochaine. 

 

Communiqué de la préfecture maritime de l'Atlantique, 08/03/2015

 

 

Pollution en mer et accidents