Vie Portuaire
La drague Pierre Lefort retrouve la Gironde

Actualité

La drague Pierre Lefort retrouve la Gironde

Vie Portuaire

Le Pierre Lefort a retrouvé la Gironde, où elle est affectée au dragage du fleuve en compagnie d'une autre unité, la Maqueline, une drague à benne. Le navire était entré le 3 octobre en cale sèche, à Saint-Nazaire, suite à une avarie de son système d'ouverture. Saint-Nazaire Marine, qui a assuré les travaux de réparation, a changé un impressionnant vérin, d'un poids de 30 tonnes. Très technique, ce chantier a nécessité une immobilisation de quatre semaines. Drague aspiratrice en marche ouvrante, le Pierre Lefort est une unité impressionnante, sa coque s'ouvrant en deux partie, de la proue à la poupe, pour recueillir les matériaux dragués. Construit en 1986, ce bateau de 4071 UMS appartient au Groupement d'Intérêt Economique (GIE) Dragage Port, qui regroupe l'Etat et les ports autonomes.
Le travail du Pierre Lefort et de la Maqueline est essentiel pour le port de Bordeaux, dont certains terminaux d'enfoncent à une centaine de kilomètres dans l'estuaire de la Gironde. Pour entretenir le chenal par lequel les navires acccèdent aux installations, pas moins de 7 millions de m3 de vase et 1.5 million de m3 de sable, soit un total de 8.5 Mm3 de matériaux, sont extraits chaque année.

Port de Bordeaux Eiffel Industrie Marine