Offshore
La famille Chateauvieux resserre les liens autour de Bourbon

Actualité

La famille Chateauvieux resserre les liens autour de Bourbon

Offshore

Alors que l'assemblée générale des actionnaires de Bourbon doit se tenir dans quelques jours, Jacques de Chateauvieux, actuel patron du groupe, et son frère Henri, ont annoncé le renouvellement de leur pacte d'actionnaires conclu il y a cinq ans. En plus de leurs sociétés respectives, les frères de Chateauvieux ont intégré d'autres actionnaires historiques dans cette nouvelle alliance portant leur part à 69.53 % du capital social et 69.74 % des droits de vote de Bourbon Corporation.

Derrière cette annonce, il y a bien entendu la volonté de la famille fondatrice du groupe Bourbon de conserver sa société face à l'offre de refinancement présentée par un pool constitué par les banques créancières. Pour mémoire, cette offre, dévoilée par la presse en février et confirmée début juin, émane d’un pool de quatre établissements français (Société Générale, Natixis, Crédit Mutuel et BNP Paribas) ainsi que des créanciers chinois (dont notamment la banque ICBC) et internationaux. L’ensemble des membres de ce pool représente environ 75% de la dette actuelle de Bourbon. Il propose un apport de nouvelles liquidités à hauteur de 120 millions d’euros et une conversion de 1.4 milliard de dollars sur les 2.7 milliards d’euros de la dette. Cette opération amènerait le pool à détenir 93% du capital, écartant ainsi Jacques de Chateauvieux, président, fondateur et, avec sa famille, actuel actionnaire majoritaire (60%) de Bourbon. Cette offre arrive à échéance le 27 juin.

La deuxième offre émane justement de Jacques de Chateauvieux lui-même, avec « des partenaires financiers » dont le nom n’a pas été précisé. Le plan proposé prévoit un apport de liquidités de 80 millions d’euros et un prêt de 164 millions d’euros pour « désintéresser les créanciers qui le souhaiteraient ». Le remboursement des créances s’effectuerait sur la base du cash-flow disponible de chaque navire. L’actionnariat actuel serait maintenu.

L'assemblée générale des actionnaires, qui décidera de la suite des évènements, se tient le 28 juin.

 

BOURBON