Marine Marchande
La flotte câblière d’ALDA devrait être rachetée par Alcatel-Lucent

Actualité

La flotte câblière d’ALDA devrait être rachetée par Alcatel-Lucent

Marine Marchande

Les modalités exactes ne sont pas encore connues, mais l’opération a été annoncée par Michel Combes, directeur général d’Alcatel-Lucent, lors de la présentation des résultats 2014 du groupe de télecommunications. Alcatel Submarine Networks, filiale du groupe en charge des activités sous-marine et notamment de la flotte câblière, devrait être introduite en bourse d’ici la fin de l’année 2015.

Pour ce faire, Alcatel-Lucent prévoit de rationaliser la gestion des actifs dépendant de cette filiale. Dont les sept navires câbliers, de pose ou de maintenance, actuellement immatriculés au registre international français (RIF).

Sept navires sous pavillon français

Pour mémoire, il s’agit des trois sister-ships Ile de Sein, Ile de Batz, Ile de Bréhat (navires de pose construits en 2002),  de l’Ile de Ré (navire de maintenance, 1982), de l’Ile d’Aix (navire de maintenance, 1991), du Peter Faber (navire de maintenance, 1982) et du Lodbrog (navire de maintenance, 1985)

Ces derniers sont tous armés par des marins de Louis Dreyfus Armateurs, représentant une des flottes les plus pourvoyeuses d’emplois d’officiers français. Ils sont également tous gérés par ALDA Marine, une co-société entre Alcatel Submarine Networks (51% du capital) et LDA (49%) créée en 2000. Mais ils n’appartiennent pas tous à la même société.

LDA reste le « partenaire » maritime

Ainsi, les Ile de Batz, Bréhat et Sein appartiennent à ALDA Marine. L’Ile de Ré est propriété d’ALDA Marine Maintenance. L’Ile d’Aix est, quant à lui, entièrement détenu par LDA. Les Peter Faber et Lodbrog appartiennent à ASN Danemark, filiale danoise d’ASN.  C’est donc ce maillage juridique complexe que veut simplifier Alcatel Lucent en reprenant 100% d’ALDA Marine.

Selon les propos de Michel Combes, LDA devrait rester le « partenaire » maritime d’ASN, ce qui laisse présupposer que l’armement devrait continuer la gestion nautique des navires. Alcatel-Lucent a indiqué que la société allait « communiquer bientôt à ce sujet ». LDA prévoyant de s'exprimer « une fois l'opération finalisée ».

Louis Dreyfus Armateurs